NOUVELLES

USA: radar à l'étude au Japon contre d'éventuels missiles nord-coréens

23/08/2012 03:40 EDT | Actualisé 23/10/2012 05:12 EDT

L'armée américaine étudie la possibilité de déployer un nouveau radar au Japon qui permettrait d'alerter très rapidement d'un éventuel danger et de parer à toute menace de missile envoyé depuis la Corée du Nord, a indiqué jeudi à l'AFP un gradé américain.

"C'est quelque chose que nous étudions, ce serait une idée tout à fait sensée étant donnée la menace que représente la Corée du nord", a déclaré ce militaire qui a souhaité conserver l'anonymat.

"Mais aucune décision définitive n'a encore été prise", a-t-il ajouté.

Un radar "X-band" est déjà en place au nord du Japon sur la base Shakiri, à Tsugaru City, comme l'a rappelé jeudi le numéro un de l'armée américaine, le général Martin Dempsey, chef d'état-major des armées américaines, après des discussions avec son homologue japonais Shigeru Iwasaki.

"Aucune décision n'a été prise pour étendre cette capacité, a-t-il dit, mais c'est sans aucun doute un sujet de discussions entre nous puisque la défense anti-missile est importante pour nos deux pays".

Le département d'Etat a précisé avoir averti la Chine: sa défense anti-missiles n'est pas dirigée contre elle.

"Ce sont des systèmes défensifs, ils ne s'enclenchent pas tant qu'aucun missile n'a été tiré", a précisé Victoria Nuland, porte-parole de la diplomatie américaine.

"Dans le cas des systèmes déployés en Asie, ils sont destinés à se défendre contre des missiles nord-coréens, ils ne sont pas dirigés contre la Chine", a-t-elle ajouté.

Ces discussions concernant un nouveau radar interviennent alors que la Corée du Nord tente apparemment de développer des missiles longue distance.

ddl/bdx/lor

PLUS:afp