NOUVELLES

Tempête Isaac : les Caraïbes menacées

23/08/2012 03:22 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

Les îles des Caraïbes, et tout particulièrement Haïti, sont sur le qui-vive. Elles ont déclenché l'alerte rouge en prévision de la tempête Isaac, qui pourrait se transformer d'ici vendredi en ouragan.

Selon le centre américain de surveillance des ouragans (NHC), Isaac progressait jeudi à 320 km au sud-sud-est de Porto Rico et à 575 km à l'est-sud-est de la République dominicaine. Elle se déplaçait également vers l'ouest à la vitesse de 2 km/h.

Le NHC fait état de rafales d'environ 65 km/h avec des rafales à 76 km/h. Le centre d'Isaac devrait passer au sud de Porto Rico en se transformant en ouragan avant d'atteindre la côte méridionale de la République dominicaine et Haïti vendredi.

Les précipitations pourraient atteindre plus de 50 cm et provoquer des inondations et des glissements de terrain dans ces deux pays, explique le NHC.

En Haïti, pays encore éprouvé par le séisme de janvier 2010, l'alerte maximale a été déclenchée sur tout le territoire.

Les autorités ont demandé aux familles résidant dans les zones jugées à risque de se préparer à se déplacer en cas de danger.

Mais les informations sur la nature et la force de la tempête semblent peu convaincantes pour Dennis Feltgen, de l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA), dont dépend le NHC.

Il reconnaît qu'à « cette période les eaux sont chaudes et ne sont pas refroidies par les vents, ce sont les conditions idéales pour le développement de tempêtes tropicales et d'ouragans ». Mais, il estime qu'Isaac n'atteindra pas la force d'un ouragan de catégorie 5 sur l'échelle de Saffir-Simpson, les plus dangereux.

Après Haïti, Isaac pourrait aussi toucher les États-Unis la semaine prochaine et pourrait menacer la tenue de la convention républicaine organisée à Tampa, en Floride, de lundi à jeudi.

PLUS: