Huffpost Canada Quebec

Les Québécois choisissent les produits d'ici, révèle un récent sondage

Publication: Mis à jour:
SONDAGE PRODUITS LOCAUX
(Shutterstock) | Shutterstock

SHERBROOKE, Qc - Si le nationalisme québécois alimente bien des querelles entre les politiciens en ces jours de campagne électorale, le régionalisme des Québécois semble quant à lui fort évident dans les allées d'épicerie, révèle un sondage publié jeudi par la chaire Bombardier de gestion de la marque de l'Université de Sherbrooke.

Lorsqu'ils font leurs courses, les Québécois ont tendance à choisir les produits pour lesquels ils ont un certain sentiment d'appartenance, privilégiant donc les aliments de leur région, a observé le professeur de marketing et le titulaire de la chaire Bombardier, François Coderre.

Si les produits régionaux sont forts populaires dans le secteur d'où ils viennent, leur performance est cependant assez décevante ailleurs au Québec, où «leur capital de marque décroît de façon assez importante», précise M. Coderre, comme quoi dans l'assiette, le patriotisme régional dépasse parfois celui entretenu pour la province.

Le coup de sonde qui a permis ces observations visait à évaluer le capital de marque des labels de qualité, ces signes d'identification des normes officielles de qualité, de la provenance ou de l'origine d'un produit.

Le capital de marque a été mesuré à l'aide d'un nouvel outil qui évalue la connaissance et l'image d'un produit dans l'oeil du consommateur. Des sous-catégories sont utilisées dans l'analyse. Ainsi, la connaissance est influencée par la visibilité et la clarté du logo, alors que l'image est composée des dimensions de la pertinence, de la confiance —la crédibilité et l'honnêteté — et, enfin, du design.

La valeur du capital de marque du label de qualité est ensuite obtenue en combinant le score de connaissance à celui de l'image.

Des 20 labels de qualité à l'étude au Québec, Aliments du Québec, Pommes Qualité Québec, Aliments préparés au Québec, Visez santé et Bio Québec ont pris, dans cet ordre, la tête du classement.

La provenance québécoise semble donc bel et bien être un élément important aux yeux des consommateurs, et ce, pour des raisons économiques et environnementales, comme l'explique M. Coderre.

«Les gens se disent: en achetant des produits de ma région, j'aide mon économie», observe le chercheur.

«Ils pensent également à l'environnement, au fait que les produits locaux ont moins voyagé que les autres.»