NOUVELLES

Le républicain Mitt Romney promet l'indépendance énergétique d'ici 2020

23/08/2012 07:47 EDT | Actualisé 23/10/2012 05:12 EDT

HOBBS, États-Unis - Le candidat républicain à la présidence des États-Unis, Mitt Romney, a promis jeudi de multiplier les forages pétroliers au large de la Virginie, de la Caroline du Nord et dans le golfe du Mexique.

À l'approche de la convention nationale du Parti républicain, qui permettra de désigner officiellement le candidat du parti la semaine en Floride, Mitt Romney semble avoir mis de côté les sujets sociaux controversés, comme l'avortement et l'assurance maladie pour les personnes âgées.

Devant des électeurs de Hobbs, au coeur de l'industrie pétrolière et gazière du Nouveau-Mexique, Mitt Romney a déclaré que son programme énergétique, qui comprendra notamment des forages pétroliers dans une réserve naturelle de l'Alaska, permettrait de créer trois millions d'emplois et de générer plus de 1000 milliards $ US de revenus.

Il a prédit l'indépendance énergétique complète de l'Amérique du Nord d'ici 2020, «un objectif clamé par les candidats à la présidence depuis des décennies, mais jamais atteint».

«Cela signifie que nous produirons toute l'énergie que nous utilisons en Amérique du Nord», a dit M. Romney, qui souhaite privilégier le développement des industries pétrolière et gazière plutôt que la production d'énergie solaire et éolienne. «Ce n'est pas un projet utopique. C'est un objectif réaliste.»

Le président Barack Obama n'est pas allé courtiser les électeurs jeudi. Il a plutôt eu recours à l'ancien président Bill Clinton pour tenter de convaincre un électorat divisé qu'il a simplement besoin de plus de temps pour relancer l'économie. M. Clinton devrait participer à la convention nationale du Parti démocrate en septembre et jouer un rôle de premier plan dans les derniers mois de la campagne.

«Nous devons continuer avec son plan», affirme M. Clinton au sujet du président Obama dans une nouvelle publicité télévisée, qui doit être diffusée dans huit États stratégiques pour la présidentielle.

Dans une entrevue sur la chaîne KCNC, Mitt Romney a accusé Barack Obama d'avoir conçu une politique énergétique au bénéfice des contributeurs de sa campagne.

«Il a pris de l'argent fédéral, votre argent, pour faire avancer des entreprises d'énergie solaire et éolienne, 90 milliards de dollars dans de soi-disant emplois verts», a dit l'ancien gouverneur du Massachusetts, en référence à un investissement gouvernemental dans l'entreprise de panneaux solaires Solyndra, qui a fait faillite. «Je ne veux pas que le gouvernement investisse dans des entreprises, et en particulier dans des entreprises qui contribuent à une campagne électorale.»

Les démocrates reprochent exactement la même chose à Mitt Romney. L'ancien homme d'affaires est étroitement lié aux entreprises pétrolières et a reçu plus de 7 millions $ US de dons de dirigeants de ces entreprises lors d'une collecte de fonds cette semaine au Texas.

La porte-parole de la campagne de Barack Obama, Lis Smith, a qualifié le programme énergétique de Mitt Romney de «rétrograde».

«Ce n'est pas la bonne recette pour atteindre l'indépendance énergétique, a-t-elle déclaré. Ce n'est qu'un autre plan irresponsable pour aider à remplir les poches des grandes pétrolières tout en permettant aux États-Unis de se laisser distancer et de céder le domaine des énergies propres à la Chine.»

PLUS:pc