NOUVELLES

Label des produits des colonies: Israël convoque l'ambassadeur sud-africain

23/08/2012 02:56 EDT | Actualisé 23/10/2012 05:12 EDT

Le ministère des Affaires étrangères israélien a convoqué jeudi l'ambassadeur d'Afrique du Sud en Israël pour protester officiellement contre la décision de Pretoria d'imposer un label sur les produits des colonies israéliennes.

"Nous lui avons transmis une protestation officielle et avons discuté en profondeur du sujet avec lui", a déclaré Yigal Palmor, un des porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien, après la convocation de l'ambassadeur sud-africain Ismaïl Coovadia.

Pretoria a décidé mercredi d'imposer un label sur les produits des colonies israéliennes, une mesure qualifiée de "discriminatoire" et "totalement inacceptable" par Israël.

"L'apartheid de l'Afrique du Sud est aujourd'hui dirigé contre Israël et contre les mineurs sud-africains", a déclaré jeudi le ministre adjoint des Affaires étrangères Danny Ayalon sur sa page Facebook. Il faisait allusion aux 42 morts de la mine de Marikana (nord), la plupart abattus le 16 août lors de l'opération policière la plus sanglante en Afrique-du-Sud depuis la fin de l'apartheid.

L'Autorité palestinienne s'est de son côté félicitée de la décision, qu'elle a promis de soutenir.

"L'Afrique du Sud fait un effort positif pour nous", a déclaré à l'AFP le ministre-adjoint de l'économie palestinien Abdoul Afiz Nofal.

Il a ajouté que si l'imposition du label n'était pas respectée, l'Autorité palestinienne en informerait l'Afrique du Sud afin que les contrevenants soient soumis à une "importante amende".

L'Afrique du Sud abrite une importante communauté juive, historiquement enracinée et dont certains membres ont joué un rôle éminent contre l'apartheid.

Aujourd'hui divisée sur la politique menée par Israël, elle compte 30.000 à 40.000 personnes, surtout au Cap et Johannesburg.

dms/hj

PLUS:afp