NOUVELLES

La Recording Academy veut attacher davantage d'information aux pièces numériques

23/08/2012 11:24 EDT | Actualisé 23/10/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - À l'ère du numérique, les notes apparaissant sur les pochettes de disques sont de moins en moins vues par les mélomanes.

La Recording Academy américaine souhaite rectifier la stiuation et permettre aux fans de connaître les créateurs derrière leurs chansons favorites.

L'académie a donc annoncé jeudi qu'elle lancerait la campagne «Give Fans the Credit» («donnez le crédit aux fans»), afin de déterminer comment offrir aux mélomanes davantage d'information sur les créateurs de chansons.

Le président de l'académie, Neil Portnow, a déclaré par communiqué que les fans de musique obtiennent moins d'information sur la musique aujourd'hui à cause des plateformes numériques, qui ont tendance à n'indiquer que le titre de la chanson et son interprète.

L'académie souhaite donc que les fans obtiennent les notes de pochette de leurs albums et que les auteurs-compositeurs, les musiciens, les producteurs et les techniciens récoltent la reconnaissance qu'ils méritent.

«Nous pouvons regarder des films en ligne et y voir le générique. La même chose devrait être vraie pour les enregistrements numériques», affirme Portnow par communiqué. «Si les lecteurs de musique arrivent à accéder à des millions de chansons en ligne, nous sommes confiants de pouvoir trouver une façon de reconnaîter ceux qui ont créé ces pièces.»

Différents «ambassadeurs» ont été désignés pour lancer la discussion, notamment T Bone Burnett, le producteur RedOne, Jimmy Jam, Sheila E, l'auteur-compositeur Lamont Dozier et le producteur Don Was.

Le communiqué de l'académie précise que les ambassadeurs rencontreront des joueurs de l'industrie de la musique numérique afin de chercher des façons de présenter davantage d'information sur les plateformes numériques.

PLUS:pc