NOUVELLES

La compétition belle-mère belle-fille à l'origine de la ménopause?

23/08/2012 01:00 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

La ménopause aurait évolué chez les femmes pour éviter une compétition délétère entre les belles-mères et les belles-filles lorsqu'elles ont des enfants, selon une étude menée par une équipe internationale.

Les humains et quelques espèces de baleines sont les seuls animaux qui perdent la capacité de se reproduire longtemps avant leur mort. L'apparition de la ménopause constitue donc un problème à résoudre du point de vue de l'évolution.

Des chercheurs de quatre universités, une en Finlande (Turku), deux au Royaume-Uni (Exeter et Sheffield) et une aux États-Unis (Stanford) ont analysé les actes de naissance et de décès en Finlande de 1702 à 1908, à une époque où la contraception était virtuellement inexistante et longtemps avant l'apparition de systèmes de soins modernes.

Les résultats, parus dans la revue Ecology Letters, montrent que les belles-mères qui donnent naissance en même temps que leur belle-fille avaient 50 % plus de chance de voir leur enfant mourir avant l'âge de 15 ans. Lorsqu'une belle-fille donnait naissance à un enfant en même temps que sa belle-mère, il avait 66 % moins de chance de survie.

Toutefois, lorsqu'une fille et sa mère donnaient naissance à un enfant en même temps, les chances de survie demeuraient inchangées.

Les analyses révèlent aussi que les femmes avaient plus de petits-enfants si elles arrêtaient de se reproduire aux alentours de 50 ans. Andrew Russel, un écologiste de l'Université d'Exeter et co-auteur de l'étude, se dit surpris que les résultats montrent des différences aussi marquées.

Selon les chercheurs, la mère vieillissante et sa belle fille sont peut-être plus prédisposées à entrer en compétition pour la nourriture et d'autres ressources, alors que la mère et sa fille sont plus enclines à collaborer (vu leur proximité affective et génétique), ce qui expliquerait en partie les différences dans les chances de survie des enfants. Le déclenchement de la ménopause viendrait donc mettre fin à la compétition délétère au sein de la famille élargie.

D'autres théories ont tenté d'expliquer l'apparition de la ménopause, soit l'explication voulant que les femmes plus âgées courent plus de risque de mourir en donnant naissance et l'hypothèse selon laquelle la famille bénéficie du soutien de la grand-mère au cours de la croissance des petits-enfants, ce qui constitue un avantage évolutif.

PLUS: