NOUVELLES

La circoncision "au coeur de l'identité juive", dit Israël à l'Allemagne

23/08/2012 02:28 EDT | Actualisé 23/10/2012 05:12 EDT

Le président israélien Shimon Peres a envoyé jeudi une lettre au président allemand Joachim Gauck pour défendre la pratique de la circoncision, objet d'une vive controverse en Allemagne, en soulignant qu'elle constituait un "rituel au coeur de l'identité juive".

"La circoncision est un rituel juif au coeur de l'identité juive depuis des milliers d'années et qui définit le peuple juif, depuis le premier commandement donné par Dieu à Abraham", écrit M. Peres dans la lettre, dont des extraits ont été publiés dans un communiqué de son bureau.

La circoncision religieuse fait l'objet d'un vif débat en Allemagne après que le tribunal de grande instance de Cologne eut rendu publique en juin une décision selon laquelle l'ablation du prépuce pour motif religieux relevait de coups et blessures volontaires, et était donc passible de poursuites pénales.

"Le président israélien considère positive la réaction des dirigeants et du parlement allemands dans la perspective de trouver une solution législative au problème", indique M. Peres, faisant allusion à la décision en juillet des députés allemands de réclamer, à une grande majorité, un cadre légal pour cette pratique.

"Je suis confiant, Monsieur le Président, que l'Allemagne, fidèle à ses valeurs, restera attachée au maintien et à la protection du droit de la communauté juive en Allemagne de pratiquer sa religion librement", ajoute le communiqué.

Le comité d'éthique allemand qui se penchait jeudi sur la question de la circoncision s'est dit favorable à son autorisation sous conditions.

L'incertitude juridique provoquée par le jugement du tribunal de Cologne a créé une vaste polémique, dans un pays qui compte quelque 4 millions de musulmans et plus de 200.000 juifs, deux communautés pratiquant la circoncision.

dms/vl

PLUS:afp