NOUVELLES

CORRIGÉ: Microsoft rafraîchit son logo vieux de vingt-cinq ans

23/08/2012 05:12 EDT | Actualisé 23/10/2012 05:12 EDT

Le géant informatique américain Microsoft a annoncé jeudi une modification de son logo vieux de vingt-cinq ans, accompagné désormais d'un symbole rappelant celui de sa marque phare Windows, alors qu'il s'apprête à lancer une série de nouveaux produits.

Le nouveau logo se compose d'un symbole composé de quatre carrés de couleurs différentes, disposés pour former un carré plus grand.

Il rappelle le symbole utilisé jusqu'ici pour son système d'exploitation Windows, mais avec des carrés bien droits, alors que pour le logiciel ils étaient un peu déformés, donnant à l'ensemble l'aspect d'un drapeau flottant au vent.

"C'est la première fois que la société accompagne son logo d'un symbole", a précisé une porte-parole.

Le groupe utilisait depuis 25 ans comme logo son nom seulement, écrit en toutes lettres, en caractères gras et en italique. Il l'a conservé, accolé au symbole, mais en changeant la police.

"Cela fait 25 ans que nous n'avons pas mis à jour le logo de Microsoft, et maintenant c'est le moment parfait pour un changement", a commenté Jeff Hansen, responsable de la stratégie du groupe pour tout ce qui concerne sa marque, évoquant "une année incroyablement excitante pour Microsoft, alors que nous nous préparons à lancer de nouvelles versions de presque tous nos produits".

L'un des lancements les plus attendus est celui du nouveau système d'exploitation Windows 8 prévu pour octobre, mais le groupe a aussi dans ses cartons un smartphone (Windows Phone 8) ou encore une nouvelle version de sa suite de bureautique Office.

Le groupe veut aussi se lancer sur le marché des tablettes, dominé par l'iPad de son rival Apple, avec son modèle Surface présenté en juin.

Le nouveau logo est utilisé à partir de jeudi sur le site internet Microsoft.com, ainsi que dans trois magasins de détail de Microsoft aux Etats-Unis, avant une extension à tous les magasins dans les prochains mois.

soe/ppa/are

PLUS:afp