NOUVELLES

Un groupe rebelle dit avoir tué 11 soldats soudanais, l'armée dément

22/08/2012 09:08 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

Un groupe de rebelles a affirmé mercredi avoir tué onze soldats soudanais lors d'une embuscade tendue lundi dans l'Etat soudanais du Sud-Kordofan.

L'armée soudanaise a cependant nié toute attaque lundi dans cette région, comme l'affirme la faction Minni Minnawi de l'Armée de Libération du Soudan (ALS), un groupe originaire du Darfour voisin.

Le porte-parole de ce groupe, Abdallah Moursal, a en outre assuré que des soldats ont "été faits prisonniers", sans préciser leur nombre. Il était impossible de vérifier ces informations de source indépendante.

La faction Minnawi a rejoint l'an dernier des rebelles armés luttant contre l'autorité de Khartoum dans deux Etats soudanais, le Sud-Kordofan et le Nil bleu, frontaliers du Soudan du Sud.

Ces rebelles s'étaient notamment battus aux côtés des Sudistes pendant la guerre civile (1983-2005) ayant abouti à la partition du Soudan du Sud en juillet 2011.

it/sb/tp

PLUS:afp