NOUVELLES

Le secrétaire général de l'ONU participera au sommet des non-alignés en Iran

22/08/2012 01:15 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT
AP
FILE - In this Tuesday, Oct. 26, 2010 file photo, the reactor building of the Bushehr nuclear power plant is seen, just outside the southern city of Bushehr, Iran, Tuesday, Oct. 26, 2010. Iran began loading fuel into the core of its first atomic power plant on Tuesday, moving closer to the start up of a facility that leaders have touted as defying of international efforts to curtail the country's nuclear ambitions. While much is known about Iran's nuclear activities from U.N. inspection visits, significant questions remain uncertain, fueling fears of worst-case scenarios and calls for new Mideast military action.(AP Photo/Mehr News Agency, Majid Asgaripour, File)

NEW YORK, États-Unis - Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, participera au sommet du Mouvement des non-alignés la semaine prochaine à Téhéran, malgré la forte opposition d'Israël et de groupes juifs indignés par les appels à la destruction d'Israël proférés par l'Iran.

Le porte-parole du secrétaire général, Martin Nesirky, a déclaré mercredi que Ban Ki-moon participerait au sommet parce qu'il est déterminé à assumer ses responsabilités face à l'organisation de 120 membres et à aborder directement avec les dirigeants iraniens les menaces contre Israël, qui violent la charte des Nations unies.

Ban Ki-moon compte également aborder le programme nucléaire iranien et le conflit syrien avec les dirigeants iraniens, a précisé M. Nesirky.

Le secrétaire général de l'ONU est «pleinement conscient du caractère sensible» de la visite, a déclaré M. Nesirky, mais ne pas se rendre à Téhéran «serait manquer une occasion».