NEW YORK, États-Unis - Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, participera au sommet du Mouvement des non-alignés la semaine prochaine à Téhéran, malgré la forte opposition d'Israël et de groupes juifs indignés par les appels à la destruction d'Israël proférés par l'Iran.

Le porte-parole du secrétaire général, Martin Nesirky, a déclaré mercredi que Ban Ki-moon participerait au sommet parce qu'il est déterminé à assumer ses responsabilités face à l'organisation de 120 membres et à aborder directement avec les dirigeants iraniens les menaces contre Israël, qui violent la charte des Nations unies.

Ban Ki-moon compte également aborder le programme nucléaire iranien et le conflit syrien avec les dirigeants iraniens, a précisé M. Nesirky.

Le secrétaire général de l'ONU est «pleinement conscient du caractère sensible» de la visite, a déclaré M. Nesirky, mais ne pas se rendre à Téhéran «serait manquer une occasion».