NOUVELLES

ONU: les divisions du Conseil empêchent l'accueil de réfugiés en Syrie (responsable)

22/08/2012 03:31 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

Les divisions au sein du Conseil de sécurité empêchent la création de camps de réfugiés en Syrie, ainsi que l'a récemment suggéré le ministre turc des Affaires étrangères, a estimé mercredi la responsable des questions humanitaires à l'ONU Valerie Amos.

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a estimé lundi dans le journal Hürriyet que la Turquie ne pourrait accueillir plus de 100.000 réfugiés syriens sur son sol et a suggéré que l'ONU installe des camps de réfugiés "dans les frontières de la Syrie" pour contenir l'afflux des personnes déplacées.

"Les autorités syriennes elles-mêmes ont déclaré qu'elles s'opposaient à la création de camps en Syrie", a rappelé Mme Amos lors d'une conférence de presse.

"En deuxième lieu, pour créer des camps (...) sur le territoire syrien, il faut s'assurer de pouvoir les rendre sûrs. Il faut les surveiller d'une manière ou d'une autre", a-t-elle poursuivi: "Pour cela, il faut une résolution du Conseil de sécurité. Et je ne sens pas au sein du Conseil le désir de promouvoir une résolution qui permettrait cela".

Les discussions sur le conflit en Syrie au Conseil de sécurité sont virtuellement au point mort depuis que la Russie et la Chine ont opposé par trois fois leur veto à des résolutions menaçant Damas de sanctions.

La France, qui préside le Conseil ce mois-ci, organisera le 30 août une réunion ministérielle au Conseil portant essentiellement sur la situation humanitaire en Syrie et dans le pays voisins. M. Davutoglu a indiqué que la Turquie y participerait.

Le flot de réfugiés en Turquie s'est nettement intensifié depuis quelques jours en raison de l'offensive de l'armée syrienne et des combats à Alep (nord), atteignant le nombre de 70.000.

Citant des chiffres du gouvernement turc, Mme Amos a déclaré que 1,2 million de Syriens se réfugiaient en Syrie dans des bâtiments publics, comme des écoles.

tw/mdm/lor

PLUS:afp