NOUVELLES

Ontario: Hudak prêt à aider McGuinty pour le projet de loi sur les enseignants

22/08/2012 10:33 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - Les conservateurs de l'Ontario pourraient collaborer avec le gouvernement minoritaire du libéral Dalton McGuinty pour l'adoption d'un projet de loi controversé qui imposerait de nouvelles conventions collectives aux enseignants ontariens, a révélé mercredi le leader de l'opposition, Tim Hudak.

Les libéraux ont besoin de l'appui d'au moins un député de l'opposition pour faire adopter le projet de loi, qui interdirait également les lock-out et les grèves.

M. Hudak a toutefois affirmé qu'il préférerait que le gouvernement ontarien propose un projet de loi décrétant un gel immédiat des salaires pour tous les employés de la fonction publique.

Mais le chef conservateur a laissé entendre qu'il était prêt à se contenter de moins pour conclure un accord avec le Parti libéral de l'Ontario.

Les néo-démocrates ontariens ont déjà signalé leur intention de ne pas soutenir le projet de loi, affirmant qu'il va donner lieu à une longue et coûteuse bataille juridique entre le gouvernement et les enseignants.

Ils ont plutôt exhorté les libéraux à se «relever les manches» et à tenter de résoudre le problème par la négociation. Ces derniers ont fait valoir qu'ils avaient essayé pendant six mois de s'entendre avec les syndicats, mais que trois d'entre eux avaient quitté la table sans y revenir.

PLUS:pc