NOUVELLES

Meurtre d'Eugene Terreblanche: la perpétuité pour un ouvrier agricole noir

22/08/2012 06:11 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

VENTERSDORP, South Africa - VENTERSDORP, Afrique du Sud (Sipa) — Un ouvrier agricole noir a été condamné à la prison à perpétuité mercredi pour le meurtre du dirigeant d'extrême droite sud-africain Eugene Terreblanche en avril 2010.

Chris Mahlangu, 30 ans, a reconnu les faits, mais a affirmé avoir agi en état de légitime défense. Il considère n'avoir rien fait de mal en débarrassant le monde d'un homme qualifié de monstre par certains. Le tribunal de Ventersdorp, au nord-ouest de Johannesburg, a balayé l'argument de la défense selon laquelle l'accusé avait été sodomisé par Terreblanche, évoquant une querelle autour des salaires.

Un autre homme, adolescent au moment du crime et qui a eu 18 ans pendant le procès qui s'est ouvert en octobre 2011, a été condamné à deux ans de prison. Acquitté du chef de meurtre, il a été reconnu coupable de cambriolage. Il va être libéré.

Une centaine de manifestants ont entonné des chansons hostiles aux blancs devant le tribunal pour soutenir Chris Mahlangu. Face à eux, une vingtaine de blancs tenaient la silhouette d'un homme noir avec une corde autour du cou et la pancarte "Pendez Mahlangu".

L'accusé a été reconnu coupable d'avoir frappé à mort Eugene Terreblanche, 69 ans, avec une barre de fer.

Terreblanche avait co-fondé en 1973 l'Afrikaner Weerstandsbeweging (Mouvement de résistance afrikaner, AWB), groupuscule prônant la suprématie blanche en Afrique du Sud.

En 1997, il avait été condamné à six ans de prison pour tentative d'assassinat d'un agent de sécurité noir et agression d'un pompiste noir. Il avait été libéré en 2004.

ir/AP-v157/v177

PLUS:pc