NOUVELLES

L'Iran pourrait exporter des armes en Syrie, selon un responsable de l'ONU

22/08/2012 01:07 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

L'Iran, traditionnel allié du régime de Damas, pourrait violer une résolution de l'ONU et exporter des armes en Syrie, a estimé mercredi un haut responsable des Nations unies.

L'ONU est inquiète de la militarisation croissante de la guerre civile dans le pays et de l'envoi d'armes aux deux parties qui s'affrontent, a souligné Jeffrey Feltman, responsable des affaires politiques à l'ONU.

"Les Syriens souffrent cruellement de la révoltante militarisation croissante" du conflit, qui dure depuis 17 mois, a déclaré M. Feltman devant le Conseil de sécurité lors d'une réunion consacrée au Moyen-Orien.

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon "a exprimé à plusieurs reprises son inquiétude quant à l'envoi d'armes aux deux parties en Syrie, ce qui correspond dans certains cas à une violation de la résolution 1747" du Conseil de sécurité de l'ONU, a-t-il poursuivi.

Adoptée en 2007, cette résolution interdit à l'Iran d'exporter des armes et expose le pays à des sanctions en cas de violation.

Le Pentagone a accusé récemment la République islamique de chercher à voler au secours de Bachar al-Assad en mettant sur pied une milice syrienne pro-régime.

tw/mdm/sat

PLUS:afp