NOUVELLES

Ligue de diamant/Lausanne - Bolt: "terminer la saison sans être blessé"

22/08/2012 12:36 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

La mégastar du sprint Usain Bolt, sextuple champion olympique, aspire à terminer la saison sans blessure, à commencer par la 1re des trois étapes de son programme post-JO, jeudi soir à Lausanne où il s'aligne sur 200 m.

Q: quels sont vos objectifs de fin de saison?

R: "Ayant atteint mon but cette saison, à savoir devenir une légende en conservant les trois titres olympiques de Pékin, je veux terminer l'été sans être blessé, de façon à pouvoir bien préparer la prochaine saison dans les meilleures conditions."

Q: légende ou icône, n'avez-vous pas parfois la sensation de jouer un rôle?

R: "Chacun son opinion. Je suis parvenu à atteindre mon objectif à Londres, en travaillant dur, à devenir une légende. Non, je vis ma propre vie. Je continue de vivre et de faire les choses courantes comme auparavant. Je ne vis pas comme dans un film."

Q: ne reste-il pas l'objectif d'un record du monde individuel?

R: "Je n'y pense pas même si je sais que j'ai le potentiel sur 200 m, surtout sur cette piste, avec le virage plus large qui permet de courir droit et non pas penché. Mais le record n'est pas ma priorité. J'ai surtout envie de donner un beau spectacle à ce public qui est toujours enthousiaste".

Q: vous sur 200 m, Blake sur 100, est-ce une manière de s'éviter?

R: "C'est vrai qu'on ne va pas se rencontrer lors des trois prochaines réunions (Lausanne, Zurich et Bruxelles, ndr). Mais cela ne veut pas dire qu'on s'évite. Le programme de chacun est aussi décidé par notre coach et les managers. Après Londres, quelle serait d'ailleurs l'utilité de s'affronter à nouveau? Nous aurons d'autres occasions l'année prochaine."

Q: sur 200 m, vous serez opposé jeudi à de jeunes compatriotes talenteux, dont Warren Weir?

R: "Je ne m'attendais pas en début de saison à ce qu'il devienne si fort, jusqu'à décrocher une médaille (bronze) aux Jeux. Mais il a beaucoup progressé car il y met le coeur et qu'il a du talent. Il vient comme moi de Trelawny. Yohan (Blake) est originaire également de la même région."

Q: serez-vous aux Mondiaux 2013 et sur les deux distances?

R: "Oui je serai à Moscou pour les Championnats du monde. Mais je ne sais pas encore si je m'alignerai sur 100 et sur 200 m. Une chose est sûre: ça ne sera pas sur 400 m."

Q: comment vivez-vous l'éloignement de la Jamaïque?

R: "Je n'ai pas sur moi d'objet particulier pour me souvenir de mon pays. Je prends le soleil et je vous en ai apporté (rires). Bien sûr que mon chez moi me manque, les choses les plus simples comme pouvoir défaire mes bagages, m'allonger sur mon lit et regarder le plafond."

Propos recueillis en conférence de presse

asc/gd

PLUS:afp