NOUVELLES

Les troupes syriennes tuent au moins 35 rebelles dans deux quartiers de Damas

22/08/2012 06:01 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

BEYROUTH - Les forces gouvernementales syriennes ont bombardé deux quartiers de Damas mercredi avant de mener des raids au sol, tuant au moins 35 rebelles présumés, ont annoncé des militants de l'opposition.

Dans un quartier du nord de la capitale, des militants ont annoncé avoir découvert des dizaines de corps de personnes qui semblent avoir été exécutés. Les découvertes de ce genre sont devenues de plus en plus fréquentes au cours des derniers mois en Syrie.

Tôt mercredi matin, les forces du régime ont tiré des obus de mortier sur le quartier huppé de Kafar Soussa, où se trouvent notamment le ministère des Affaires étrangères, le bureau du premier ministre et plusieurs ambassades, ainsi que sur le quartier adjacent de Nahr Eishah, selon des militants.

Les troupes gouvernementales semblaient être postées sur le mont Kassioun qui surplombe la capitale, a déclaré un résidant de Damas sous le couvert de l'anonymat.

L'opération visait probablement à tuer ou à arrêter les groupes de rebelles qui ont utilisé ces deux quartiers au cours des derniers jours pour tirer des obus de mortier vers l'aéroport militaire de la ville, ont estimé des opposants.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, au moins 24 personnes ont été tuées à Kfar Soussa mercredi, et de violents combats se déroulaient en périphérie du quartier.

Un militant de Kfar Soussa joint par Skype a confirmé les informations de l'Observatoire. Il a réclamé l'anonymat par crainte de représailles.

Plus tôt dans la journée, un militant de Damas, qui a seulement voulu s'identifier sous le prénom de Bassam, avait déclaré que jusqu'à 22 chars étaient entrées dans Kfar Soussa, avec une vingtaine de soldats à pied derrière chaque char.

Ce militant et l'Observatoire ont aussi rapporté d'importants bombardements des forces gouvernementales dans le quartier de Nahr Eishah tôt mercredi matin. Les soldats ont ensuite fouillé des maisons à la recherche de rebelles. Selon Bassam, jusqu'à 12 personnes ont été tués à Nahr Eishah, tandis que l'Observatoire a avancé un bilan de huit morts, tous des hommes abattus par les troupes gouvernementales.

Par ailleurs, 46 corps de personnes qui semblent avoir été exécutées ont été découverts dans le quartier Qaboun, dans le nord de Damas, selon les Comités locaux de coordination, une organisation de l'opposition. L'Observatoire a rapporté la découverte dans ce quartier de «dizaines de corps qui semblent avoir été abattus à bout portant».

PLUS:pc