NOUVELLES

Les hôteliers estiment le recours à la grève injustifié

22/08/2012 11:41 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

L'Association des hôteliers du Québec demande aux syndiqués des hôtels de Québec qui ont voté pour la grève de ne pas avoir recours à ce moyen de pression.

Les employeurs disent négocier de bonne foi et offrir des conditions de travail compétitives. Selon eux, le contexte économique est difficile et le taux d'occupation a légèrement diminué en juillet par rapport à l'an dernier.

« Nous, c'est sûr qu'on préconise la flexibilité et la négociation de bonne foi. Pour la région de Québec, c'est sûr qu'on espère que ces moyens-là ne seront pas au détriment du service à la clientèle », affirme le porte-parole de l'Association hôtelière, Nicolas Korfage

Les employés des hôtels Pur, Hilton, Delta, Clarion et Manoir du Lac Delage menacent de déclencher une grève qui pourrait durer 48 heures.

Ils envisagent entre autres de perturber la fin de semaine du spectacle de Madonna.

Rappelons que les conventions collectives sont échues depuis la fin juillet et que les négociations piétinent depuis mai dernier.

PLUS: