NOUVELLES

Les affaires de l'industrie forestière s'améliorent

22/08/2012 12:21 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

L'industrie du bois renoue avec les profits en 2012 après avoir essuyé des pertes en 2011, selon un rapport du Conference Board du Canada.

La tendance est encourageante pour les fabricants de produits en bois, de meubles par exemple. Le Conference Board s'attend à ce que leurs profits triplent en 2013 pour atteindre près de 675 millions de dollars.

Cette reprise est due, en bonne partie, à la relance de la construction domiciliaire aux États-Unis.

« Il y a une relance qui est en train de se faire. On s'attend qu'on va voir le prix du bois d'oeuvre augmenter avec la demande. Également, il y a moins de producteurs de bois d'oeuvre [...]. Lorsque la demande commence à reprendre, la relance devrait reprendre plus vite qu'on l'aurait attendu d'habitude. Alors, on trouve que c'est positif. On va regarder ça de près, mais les indicateurs sont dans la bonne direction », affirme Mark Arsenault, président-directeur général de l'Association des produits forestiers du Nouveau-Brunswick.

Toujours selon le Conference Board, l'industrie du papier ne comptera pour sa part que sur une légère croissance, et ce, à compter de 2013. Cette croissance pourrait venir davantage des marchés émergents puisqu'au Canada, les médias en ligne et les tablettes électroniques continuent de gagner du terrain.

Le ralentissement de la demande pour le papier a entraîné une restructuration de l'industrie, qui a supprimé plus de 20 000 emplois depuis 2008.

Mark Arsenault explique que le Nouveau-Brunswick s'en tire relativement bien parce que les produits à valeur ajoutée de ses papetières sont toujours demandés.

PLUS: