NOUVELLES

Le président égyptien rencontre au Caire la directrice générale du FMI

22/08/2012 06:41 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

Le président égyptien Mohamed Morsi a rencontré mercredi au Caire la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, venue soutenir la transition politique dans le pays.

Le chef de l'Etat égyptien a évoqué avec Mme Lagarde un programme de réforme et de relance de l'économie égyptienne ainsi qu'un "crédit de 4,8 milliards de dollars" que Le Caire veut obtenir du FMI, a indiqué l'agence officielle Mena.

Depuis le début de l'année, le FMI discute avec Le Caire d'un programme de réformes économiques sur lequel le pays pourrait s'engager en contrepartie de l'octroi d'une aide financière d'environ 3,2 milliards de dollars.

Le nouveau chiffre de 4,8 milliards de dollars donné par la Mena signifie que l'Egypte veut plus de fonds de l'institution financière internationale.

En annonçant à la mi-août la visite de Mme Lagarde en Egypte, le FMI avait précisé qu'elle était destinée à "soutenir" la transition dans le pays.

Les négociations entre les deux parties, difficiles pendant de longs mois, ont été bloquées par le processus électoral et en l'absence de consensus national sur les engagements auxquels le pays pourrait souscrire.

Début août, le Fonds avait déjà annoncé l'envoi d'une délégation au Caire à la fin du mois pour reprendre les discussions avec les autorités et notamment le nouveau président Mohamed Morsi, formellement investi fin juin et issu de la mouvance des Frères musulmans.

mh/hj

PLUS:afp