NOUVELLES

La tempête Isaac menace de se transformer en ouragan jeudi

22/08/2012 07:00 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

La tempête tropicale Isaac, qui pourrait se transformer en ouragan jeudi, approchait de la Guadeloupe mercredi soir, après avoir provoqué l'annulation d'une série d'audiences des accusés du 11-Septembre sur la base américaine de Guantanamo, à Cuba.

A 21H00 GMT, la tempête se trouvait à 40 kilomètres à l'est de la Guadeloupe, où l'alerte rouge a été déclenchée, ont indiqué les météorologues américains. Isaac présente aussi potentiellement une menace à la convention du parti républicain américain organisée en Floride à partir de lundi.

La tempête se situait, au même moment, à 585 kilomètres à l'est de Porto Rico, avançant vers l'ouest selon des vents soufflant à 35 km/h, avec des raffales jusqu'à 75 km/h, a indiqué le centre américain de surveillance des ouragans (NHC).

Isaac pourrait se transformer en ouragan "jeudi soir ou vendredi", précise le NHC.

Des alertes ont été lancées dans plusieurs îles des Caraïbes situées sur la trajectoire estimée d'Isaac, dont la Martinique, la Guadeloupe, Porto Rico et la République dominicaine, rappelle le centre.

La Guadeloupe a été placée en alerte rouge mercredi, par suite de la progression de la tempête dans sa direction. Selon Météo-France, le centre ("l'oeil du cyclone") d'Isaac doit passer au-dessus de l'île mercredi vers 20H00 locales (00H00 GMT).

A l'annonce du déclenchement de l'alerte météorologique, les entreprises de Guadeloupe ont donné congé à leur personnel en fermant leurs locaux.

Isaac a aussi provoqué l'annulation d'une série d'audiences pour les accusés du 11-Septembre sur la base américaine de Guantanamo, à Cuba, déjà reportées deux fois, en raison du ramadan d'abord, puis pour des raisons techniques.

S'il continue dans la direction qui est la sienne, Isaac pourrait en outre perturber la convention du parti républicain américain, organisée à partir de lundi à Tampa, en Floride (sud-est des Etats-Unis).

Des milliers de militants, responsables politiques et élus sont attendus pour quatre jours à cette réunion au cours de laquelle Mitt Romney sera officiellement désigné candidat pour affronter le président démocrate sortant Barack Obama lors de la présidentielle du 6 novembre.

Il est toutefois trop tôt encore pour que les prévisions à cinq jours du NHC puissent déterminer si Isaac arrivera jusqu'à Tampa.

"Il faudrait des conditions +idéales+ pour que cette tempête devienne un ouragan à proximité de Tampa au moment de la convention, mais c'est une des possibilités décrites par nos modèles de prévisions", estimait mardi le météorologue Jeffrey Masters, le NHC soulignant alors qu'il restait encore "beaucoup d'incertitudes".

pb/cd-are/lor

PLUS:afp