Huffpost Canada Quebec

Médecins de famille: les jeunes omnipraticiens désapprouvent le remède de la CAQ

Publication: Mis à jour:
DOCTOR STRIKE
PA

Le président de l'Association des jeunes médecins du Québec (AJMQ), le Dr François-Pierre Gladu, n'est pas d'accord avec la façon dont la Coalition avenir Québec (CAQ) entend agir pour que tous les Québécois aient un médecin de famille d'ici un an.

Le parti de François Legault argue qu'il y a suffisamment d'omnipraticiens pour répondre au besoin de la population, et qu'il suffira de les inciter à prendre en charge plus de patients et de réorganiser les groupes de médecine familiale pour que chaque Québécois ait un médecin de famille.

La CAQ soutient qu'un médecin de famille qui travaille 40 % de son temps à l'hôpital devrait prendre en charge 1000 patients; celui qui n'a pas cette obligation pourrait en accueillir jusqu'à 1600. À l'heure actuelle, dit la CAQ, un omnipraticien québécois prend en charge 700 patients.

Le Dr Gladu croit lui aussi qu'il y a assez de médecins de famille au Québec pour répondre à la demande, mais croit plutôt que le gouvernement du Québec devrait abolir l'obligation pour les omnipraticiens de travailler dans les hôpitaux lors de leurs premières années de pratique.

« Au Québec, les médecins de famille sont seulement 50 %-55 % de leur temps en cabinet, alors que dans les autres provinces, c'est 80 % du temps », affirme-t-il.

En entrevue au journal Le Devoir, en décembre dernier, le Dr Gladu avait avancé qu'un « transfert de 12 % du temps hospitalier vers le cabinet réglerait tout le problème de la pénurie de médecins de famille ».

Le Dr Gladu conteste par ailleurs les allégations selon lesquelles les omnipraticiens ne travaillent pas suffisamment d'heures. « Il ne faut pas faire de la démagogie là-dessus. Les médecins travaillent à peu près 50 % plus d'heures que la moyenne du reste des Québécois », dit-il.

Le Dr Alain Valiquette, qui a une clinique familiale à Deux-Montagnes, ne croit pas lui non plus aux solutions de la CAQ, qui pourraient avoir pour effet d'imposer un rythme de 25 patients par jour à un omnipraticien.

« Je pourrais vous sortir des dossiers de patients [dont] la liste des problèmes est interminable. Tu ne peux pas voir 40 personnes comme ça dans une journée, c'est impossible », argue le Dr Valiquette.

La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) a également fait savoir que la méthode la formule mathématique que préconise la CAQ n'est « pas réaliste », puisqu'elle ne tient pas compte de l'environnement de pratique et du contexte professionnel.

À l'heure actuelle, plus d'un Québécois sur quatre n'a pas de médecin de famille.

D'après un reportage de Marie-France Abastado

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
François Legault en campagne
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

À quand un médecin de famille pour chaque Québécois?

Les médecins déjà surchargés de travail | Sara ... - La Presse.ca

La CAQ promet un médecin de famille à tous d'ici 12 mois | Le Devoir

Élections - Le PQ veut hausser le salaire des médecins - Canoe.ca

Les médecins déjà surchargés de travail

Médecine familiale : la CAQ nie la réalité

Charest-Legault: échanges musclés sur l'éthique

Trois médecins candidats débattent de leurs visons sur la santé

Le PQ veut hausser le salaire des médecins

Un médecin de famille pour tous d'ici quatre ans propose le PQ

Un médecin de famille pour tous d'ici un an

Un bilan avant le sprint

La CAQ perturbera le climat social, estime Marois