Huffpost Canada Quebec qc

Des commémorations partout au Canada pour le premier anniversaire du décès de Jack Layton

Publication: Mis à jour:
JACK LAYTON
CP

OTTAWA - Il a mené son parti vers des sommets jamais atteints auparavant et a inspiré des Canadiens de toutes les régions du pays, mais ceux qui ont interrompu leurs activités mercredi pour honorer le chef néo-démocrate fédéral, décédé il y a un an, se sont tendrement rappelés de «Jack».

Des événements ont été organisés partout au Canada pour souligner le premier anniversaire du décès de Jack Layton, qui a succombé à un cancer à l'âge de 61 ans, seulement trois mois après avoir permis à son parti de réaliser une percée sans précédent et de devenir l'Opposition officielle pour la première fois des 50 ans d'histoire du NPD.

Le plus grand rassemblement a eu lieu à Toronto, où M. Layton a été un conseiller municipal très en vue avant de se lancer en politique fédérale en 2003.

Tout au cours de la journée, de nombreux citoyens ont écrit à la craie des messages en l'honneur de M. Layton sur les murs et le sol du Nathan Phillips Square, aux abords de l'hôtel de ville de Toronto. Les messages étaient accompagnés de gerbes de fleurs, de cartes de souhaits et de canettes d'Orange Crush — le surnom donné à la vague néo-démocrate qui a déferlé sur le Québec en mai 2011.

La femme de M. Layton, la députée torontoise Olivia Chow, a ajouté ses propres mots à ce chaleureux hommage, rappelant que son mari était «toujours vivant dans nos coeurs».

Le fils de M. Layton, Mike, lui-même conseiller municipal à Toronto, s'est dit touché par cet imposant soutien public. Et Mme Chow a assuré que son époux aurait adoré cet «étalage», mais il aurait aussitôt demandé aux gens de «cesser de pleurer et de commencer à faire une différence».

Ailleurs, des pique-niques et des rassemblements dans des bars avaient été organisés de Smithers, en Colombie-Britannique, à Charlottetown, en passant par Ottawa où le premier anniversaire du décès de M. Layton a été amplement utilisé, sur la colline parlementaire, pour promouvoir le message politique du NPD.

Alors que le carillonneur du parlement interprétait «Imagine» de John Lennon, des partisans néo-démocrates ont profité de l'occasion pour non seulement se souvenir du défunt politicien, mais aussi pour rappeler ses engagements politiques.

Le député Paul Dewar a ainsi déclaré que la façon de commémorer Jack Layton était de poursuivre son oeuvre, et ce après avoir présenté un discours critiquant fermement les conservateurs au pouvoir.

Lors d'un discours qui a débuté sur un registre personnel, M. Dewar a conclu en citant l'opposition du NPD aux réductions budgétaires conservatrices imposées aux programmes d'accueil des réfugiés et environnementaux, en plus de rappeler l'engagement de M. Layton envers les sans-abri, et le désir du défunt politicien de faire du Canada la «voix de la paix» à l'international.

«Il me manque énormément, mais aujourd'hui, il nous dirait de retrousser nos manches, de travailler et de s'activer afin de faire une différence», a lancé M. Dewar à plusieurs dizaines d'admirateurs de M. Layton.

Dans une entrevue à La Presse Canadienne, le chef Thomas Mulcair a estimé que «Jack a amené un message extrêmement positif en politique canadienne».

«C'était rafraîchissant, et cela a réussi à tracer des liens avec la population, y compris au Québec», a-t-il soutenu.

Un an après le décès du leader néo-démocrate, M. Mulcair croit que «Jack serait fier de ce que nous avons réussi à faire. Nous avons réussi plusieurs défis, et nous sommes prêts à amener son message d'espoir».

Reconnaissant que la manière de faire de la politique de M. Layton était très différente de la sienne, M. Mulcair soutient avoir «énormément appris en travaillant avec lui», ce qui l'a entre autres aidé à travailler avec le caucus néo-démocrate.

Le député fédéral d'Outremont souligne par ailleurs n'avoir jamais cherché à remplacer Jack Layton, mais plutôt à lui succéder en utilisant ce qu'il a appris auprès de lui.

«Ce qui est surtout remarquable, c'est l'espoir que l'on ressentait lorsque l'on écoutait [M. Layton]», a ajouté M. Mulcair.

Cinquante-neuf pour cent des répondants à un sondage La Presse Canadienne / Harris-Décima ont par ailleurs indiqué que le NPD sous la direction de Thomas Mulcair était semblable à celui que M. Layton dirigeait. Plus de la moitié des Québécois ayant répondu au coup de sonde considèrent eux aussi que le NPD est demeuré le même depuis un an.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

NDP Remembers Jack
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Thomas Mulcair souligne le premier anniversaire du décès de Jack ...

Jack Layton - Un an après son décès : l'espoir en héritage

Il y a un an que Jack Layton est décédé | Métro

Jack Layton, un an déjà

Les Canadiens conservent un bon souvenir de Jack Layton

Une cérémonie soulignera le premier anniversaire du décès de Jack Layton

Le legs de Jack Layton, du rêve à la réalité

Thomas Mulcair souligne le premier anniversaire du décès de Jack Layton

« Cher Jack »: Un site Web pour commémorer le décès de Jack Layton

Mulcair admet qu'il n'est pas «Jack»

Mulcair n'est pas «Jack», mais il s'en inspire

Les députés néo-démocrates se souviennent