OTTAWA - Il a mené son parti vers des sommets jamais atteints auparavant et a inspiré des Canadiens de toutes les régions du pays, mais ceux qui ont interrompu leurs activités mercredi pour honorer le chef néo-démocrate fédéral, décédé il y a un an, se sont tendrement rappelés de «Jack».

Des événements ont été organisés partout au Canada pour souligner le premier anniversaire du décès de Jack Layton, qui a succombé à un cancer à l'âge de 61 ans, seulement trois mois après avoir permis à son parti de réaliser une percée sans précédent et de devenir l'Opposition officielle pour la première fois des 50 ans d'histoire du NPD.

Le plus grand rassemblement a eu lieu à Toronto, où M. Layton a été un conseiller municipal très en vue avant de se lancer en politique fédérale en 2003.

Tout au cours de la journée, de nombreux citoyens ont écrit à la craie des messages en l'honneur de M. Layton sur les murs et le sol du Nathan Phillips Square, aux abords de l'hôtel de ville de Toronto. Les messages étaient accompagnés de gerbes de fleurs, de cartes de souhaits et de canettes d'Orange Crush — le surnom donné à la vague néo-démocrate qui a déferlé sur le Québec en mai 2011.

La femme de M. Layton, la députée torontoise Olivia Chow, a ajouté ses propres mots à ce chaleureux hommage, rappelant que son mari était «toujours vivant dans nos coeurs».

Le fils de M. Layton, Mike, lui-même conseiller municipal à Toronto, s'est dit touché par cet imposant soutien public. Et Mme Chow a assuré que son époux aurait adoré cet «étalage», mais il aurait aussitôt demandé aux gens de «cesser de pleurer et de commencer à faire une différence».

Ailleurs, des pique-niques et des rassemblements dans des bars avaient été organisés de Smithers, en Colombie-Britannique, à Charlottetown, en passant par Ottawa où le premier anniversaire du décès de M. Layton a été amplement utilisé, sur la colline parlementaire, pour promouvoir le message politique du NPD.

Alors que le carillonneur du parlement interprétait «Imagine» de John Lennon, des partisans néo-démocrates ont profité de l'occasion pour non seulement se souvenir du défunt politicien, mais aussi pour rappeler ses engagements politiques.

Le député Paul Dewar a ainsi déclaré que la façon de commémorer Jack Layton était de poursuivre son oeuvre, et ce après avoir présenté un discours critiquant fermement les conservateurs au pouvoir.

Lors d'un discours qui a débuté sur un registre personnel, M. Dewar a conclu en citant l'opposition du NPD aux réductions budgétaires conservatrices imposées aux programmes d'accueil des réfugiés et environnementaux, en plus de rappeler l'engagement de M. Layton envers les sans-abri, et le désir du défunt politicien de faire du Canada la «voix de la paix» à l'international.

«Il me manque énormément, mais aujourd'hui, il nous dirait de retrousser nos manches, de travailler et de s'activer afin de faire une différence», a lancé M. Dewar à plusieurs dizaines d'admirateurs de M. Layton.

Dans une entrevue à La Presse Canadienne, le chef Thomas Mulcair a estimé que «Jack a amené un message extrêmement positif en politique canadienne».

«C'était rafraîchissant, et cela a réussi à tracer des liens avec la population, y compris au Québec», a-t-il soutenu.

Un an après le décès du leader néo-démocrate, M. Mulcair croit que «Jack serait fier de ce que nous avons réussi à faire. Nous avons réussi plusieurs défis, et nous sommes prêts à amener son message d'espoir».

Reconnaissant que la manière de faire de la politique de M. Layton était très différente de la sienne, M. Mulcair soutient avoir «énormément appris en travaillant avec lui», ce qui l'a entre autres aidé à travailler avec le caucus néo-démocrate.

Le député fédéral d'Outremont souligne par ailleurs n'avoir jamais cherché à remplacer Jack Layton, mais plutôt à lui succéder en utilisant ce qu'il a appris auprès de lui.

«Ce qui est surtout remarquable, c'est l'espoir que l'on ressentait lorsque l'on écoutait [M. Layton]», a ajouté M. Mulcair.

Cinquante-neuf pour cent des répondants à un sondage La Presse Canadienne / Harris-Décima ont par ailleurs indiqué que le NPD sous la direction de Thomas Mulcair était semblable à celui que M. Layton dirigeait. Plus de la moitié des Québécois ayant répondu au coup de sonde considèrent eux aussi que le NPD est demeuré le même depuis un an.

L'album-photos de l'hommage à Jack Layton préparé par nos collègues du HuffPost Canada:
Loading Slideshow...
  • Remembering Jack

    (CP)

  • Remembering Jack

    (CP)

  • Remembering Jack

    (AP)

  • Remembering Jack

    (AP)

  • Remembering Jack

    (AP)

  • Remembering Jack

    Thousands gathered outside Roy Thompson Hall in Toronto, Ontario, on August 27, 2011 to watch the broadcast of the state funeral of Canadian opposition leader Jack Layton. Layton died August 22. (GEOFF ROBINS/AFP/Getty Images)

  • Remembering Jack

    Flowers are left in tribute for former Canadian opposition leader Jack Layton in front of the Parliament building on August 23, 2011 in Ottawa, Ontario. Canadian Prime Minister Stephen Harper said Monday he regrets that he never 'jammed' with his friend and longtime rival, opposition leader Jack Layton, who died overnight of cancer at age 61. 'Now, as you know, Jack was a musician. He was quite a natural one at that,' Harper said outside the House of Commons. Jack Layton, whose popularity and political skill helped his New Democrats surge past the Liberals to become Canada's official opposition party. Layton died August 22 of cancer. He was 61. (MICHEL COMTE/AFP/Getty Images)

  • Layton's Funeral

    The coffin containing NDP Opposition Leader Jack Layton is pictured during his state funeral in Toronto August 27, 2011. More than 2,000 people turned out Saturday, August 27, 2011 for the state funeral of Canada's former opposition chief Jack Layton, who died earlier this week of cancer -- a tribute celebrating his message of hope. Layton, whose New Democratic Party (NDP) surged past the Liberals in elections earlier this year to become Canada's official opposition, lost his battle with cancer on Monday. He was 61. (CHRIS WATTIE/AFP/Getty Images)

  • Layton's Funeral

    The coffin containing NDP Opposition Leader Jack Layton is carried away during his state funeral in Toronto August 27, 2011. More than 2,000 people turned out Saturday, August 27, 2011 for the state funeral of Canada's former opposition chief Jack Layton, who died earlier this week of cancer -- a tribute celebrating his message of hope. Layton, whose New Democratic Party (NDP) surged past the Liberals in elections earlier this year to become Canada's official opposition, lost his battle with cancer on Monday. He was 61. (CHRIS WATTIE/AFP/Getty Images)

  • Layton's Funeral

    Olivia Chow reacts during the state funeral for her husband NDP Opposition Leader Jack Layton in Toronto August 27, 2011. More than 2,000 people turned out Saturday, August 27, 2011 for the state funeral of Canada's former opposition chief Jack Layton, who died earlier this week of cancer -- a tribute celebrating his message of hope. Layton, whose New Democratic Party (NDP) surged past the Liberals in elections earlier this year to become Canada's official opposition, lost his battle with cancer on Monday. He was 61. (CHRIS WATTIE/AFP/Getty Images)

  • Layton's Funeral

    Laureen Harper wipes her eye beside her husband Prime Minister Stephen Harper during the state funeral for NDP Opposition Leader Jack Layton in Toronto August 27, 2011. More than 2,000 people turned out Saturday August 27, 2011 for the state funeral of Canada's former opposition chief Jack Layton, who died earlier this week of cancer -- a tribute celebrating his message of hope. Layton, whose New Democratic Party (NDP) surged past the Liberals in elections earlier this year to become Canada's official opposition, lost his battle with cancer on Monday. He was 61. (MIKE CASSESE/AFP/Getty Images)

  • Layton's Funeral

    Former Ontario NDP leader Stephen Lewis delivers the eulogy at the state funeral for the late New Democratic Party (NDP) leader Jack Layton at Roy Thompson Hall in Toronto, Ontario on August 27, 2011. Jack Layton, whose popularity and political skill helped his New Democrats surge past the Liberals to become Canada's official opposition earlier this year, has died at the age of 61. (Nathan Denette/AFP/Getty Images)

  • Layton's Funeral

    Olivia Chow (C) reacts during the eulogy at the state funeral for NDP Opposition Leader Jack Layton in Toronto August 27, 2011. More than 2,000 people turned out Saturday August 27, 2011 for the state funeral of Canada's former opposition chief Jack Layton, who died earlier this week of cancer -- a tribute celebrating his message of hope. Layton, whose New Democratic Party (NDP) surged past the Liberals in elections earlier this year to become Canada's official opposition, lost his battle with cancer on Monday. He was 61. (MIKE CASSESE/AFP/Getty Images)

  • Layton's Funeral

    A Police honor guard carry the coffin of Canadian opposition leader Jack Layton, following a state funeral in Toronto, Ontario on August 27, 2011. (GEOFF ROBINS/AFP/Getty Images)


Loading Slideshow...
  • L'entrée du parc nouvellement inauguré en l'honneur du défunt chef du NPD Jack Layton.

  • Le nouveau chef du NPD Thomas Mulcair et la veuve de Jack Layton Olivia Chow discutent à l'entrée du parc.

  • Le nouveau chef du NPD Thomas Mulcair prononce un discours à l'occasion de l'inauguration du parc Jack Layton, à Hudson.

  • Le nouveau chef du NPD Thomas Mulcair prononce un discours à l'occasion de l'inauguration du parc Jack Layton, à Hudson.

  • Des membres de la famille de Jack Layton lors de l'inauguration, le samedi 23 juin 2012. Parmi eux, sa mère Doris (avant, à gauche) et sa veuve Olivia Chow (à droite).