NOUVELLES

Israël: les licenciements au plus haut depuis trois ans (officiel)

22/08/2012 09:06 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

Le nombre d'Israéliens ayant perdu leur emploi a atteint son niveau le plus élevé depuis trois ans en juin, les femmes étant les plus touchées, a indiqué le Service israélien pour l'emploi dans un rapport publié ce mercredi.

Le texte affirme que "16.084 personnes ont été licenciées au mois de juin. C'est le chiffre le plus élevé depuis juillet 2009", précisant que ces licenciements ont touché 8.587 femmes et 7.497 hommes.

"Le taux de chômage dans la population active civile est à 5,58% et n'a cessé d'augmenter depuis le début de l'année", ajoute ce rapport.

En juillet, 118.762 femmes et 88.229 hommes se sont inscrits comme demandeurs d'emploi au Service pour l'emploi, note ce rapport. La plupart d'entre eux sont des universitaires, des cadres ou des professions techniques, commerciales ou de services.

Le mois dernier, le gouvernement a mis en oeuvre un plan d'austérité --prévoyant une augmentation de 1% de la TVA ainsi que d'autres mesures risquant d'affecter les secteurs les plus pauvres de la société-- pour faire face à un déficit budgétaire grandissant.

Les recettes fiscales ont plongé à cause d'un ralentissement de la croissance. Elles devraient atteindre cette année 2,3%, contre 4,7% en 2011, selon les prévisions de la Banque Hapoalim.

scw/sbh

PLUS:afp