Santé: les cas de coqueluche en hausse au Canada et aux États-Unis

Publication: Mis à jour:
COUGH
Alamy

La coqueluche fait un retour au Canada et aux États-Unis. Chez nos voisins, cette maladie très contagieuse a déjà fait cette année 8 morts et 18 000 cas ont été signalés.

Ici aussi, les cas se multiplient : on en relève près de 2 000 dont 170 cas en Ontario, 40 cas en Alberta - dont un décès - et plus de 1 000 au mois de juillet pour le Nouveau-Brunswick. L'Agence de santé publique du Canada surveille d'ailleurs la progression de la maladie.

La coqueluche est une infection très contagieuse des voies respiratoires causée par une bactérie nommée Bordetella pertussis. Le premier symptôme est la quinte de toux, suivie d'un son semblable au « chant du coq », avant la prochaine respiration.

Cette maladie infectieuse présente des symptômes semblables à ceux du rhume : écoulement nasal, yeux rouges et humides, faible température et toux. De sévères quintes de toux peuvent aussi se développer pendant 6 à 12 semaines. Dans 80 % des cas, elle dure plus de trois semaines.

Elle affecte tous les individus. Les enfants de moins de 5 ans, particulièrement les nourrissons, sont cependant plus à risque, car leur système immunitaire n'est pas assez mâture pour combattre la maladie. Les bébés de moins d'un an et les femmes enceintes du 3e trimestre sont les plus vulnérables.

Elle se propage principalement par voie aérienne -- des gouttelettes de salive lorsqu'une personne infectée tousse ou éternue.

Chez le très jeune enfant, les complications sont nombreuses : vomissements après une quinte de toux, perte de poids, problèmes respiratoires, quintes d'étouffement, pneumonie, convulsions, lésions cérébrales, etc. Les nourrissons peuvent en mourir - les bébés de moins de 6 mois qui la contractent sont généralement hospitalisés.

Le lavage des mains et le port du masque préviennent sa propagation ainsi que celle d'autres maladies infectieuses.

Le vaccin reste la meilleure défense contre la maladie. Un enfant de moins de 6 ans a besoin de cinq doses du vaccin contre la coqueluche, dès l'âge de deux mois, pour être complètement immunisé.

La coqueluche constitue la deuxième maladie, évitable par la vaccination, la plus fréquemment déclarée au Canada. L'incidence de la coqueluche au Canada -- faible dans les années 1980 -- a augmenté depuis 1990.

Entre 1990 et 2004, le nombre annuel de cas déclarés variait entre 2 165 et 10 151 cas.

Sur le web

La coqueluche fait un retour

Coqueluche: la région est une des plus touchées