NOUVELLES

Afrique du Sud : un hippopotame en balade dans la banlieue du Cap

22/08/2012 02:33 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

Les habitants du Cap doivent rester sur leurs gardes car un jeune hippopotame rebelle se promène dans les jardins et sur les routes après avoir quitté un lac, dans la banlieue de cette ville d'Afrique du Sud, ont indiqué les autorités de la ville.

Les responsables locaux espèrent que l'animal, âgé de deux ans et de sexe inconnu, va rentrer dans son habitat naturel, après s'être enfui d'une réserve dont la clôture a été partiellement volée.

"Avant-hier soir, il était dans les jardins, évidemment, il y avait du monde dehors", a déclaré à l'AFP la directrice de Biodiversity Management, Julia Wood.

La ville va surveiller l'animal pendant deux semaines mais envisage de le capturer s'il ne quitte pas Zeekoevlei, un quartier densément peuplé du Cap.

"Il est conseillé aux habitants d'être particulièrement prudent car les hippopotames sont connus pour être des animaux sauvages extrêmement dangereux", a indiqué la ville dans un communiqué, déconseillant aux habitants de s'approcher de l'animal ou bien d'essayer de l'arrêter.

"Cela pourrait mener à de dangereuses rencontres et pourrait aussi prolonger la capture de l'animal en influençant son comportement. Les automobilistes dans le quartier de Zeekoevlei doivent être prudents."

La ville possède six hippopotames dans la réserve naturelle de False Bay et les habitants doivent signaler tout animal enfui.

jg/gs/hmn/efr/de

PLUS:afp