NOUVELLES

USA: Romney resserre l'écart sur Obama mais a un problème d'image (sondage)

21/08/2012 07:36 EDT | Actualisé 21/10/2012 05:12 EDT

Le candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney gagne deux points dans les intentions de vote sur le sortant Barack Obama, mais sa personnalité continue d'être mal perçue par les électeurs, selon un sondage Wall Street Journal/NBC publié mardi.

La livraison mensuelle de ce sondage accorde 48% d'intentions de vote à M. Obama et 44% à M. Romney, contre respectivement 49% et 43% le 26 juillet dernier, avec une marge d'erreur de plus ou moins 3,1 points.

L'enquête WSJ/NBC est la première depuis que M. Romney a annoncé avoir choisi pour colistier le représentant du Wisconsin (nord) Paul Ryan, connu pour son conservatisme sur les questions de société et apôtre d'une réduction à marche forcée des dépenses publiques, en particulier les budgets sociaux.

Les sondages nationaux doivent être pris avec prudence au vu du système électoral américain: l'élection présidentielle se déroule Etat par Etat et donne une importance disproportionnée aux territoires où la course est serrée.

MM. Obama et Romney concentrent tous deux leurs efforts sur la dizaine d'Etats potentiellement décisifs comme l'Ohio (nord) et le Nevada (ouest) où le président s'est encore rendu mardi.

Alors que M. Romney doit être officiellement investi candidat du parti républicain la semaine prochaine lors de la convention de la formation à Tampa, en Floride, l'enquête WSJ/NBC pointe un problème persistant d'image pour l'ancien entrepreneur multimillionnaire.

Seules 24% des personnes interrogées pensent que M. Romney défendrait mieux les droits des femmes, contre 54% pour M. Obama. Si 30% estiment qu'il se soucie des Américains moyens, 52% affirment cela à propos du président sortant. Et 36% disent que M. Romney "partage (leurs) positions": 44% le disent de M. Obama.

En revanche, le président souffre toujours d'un déficit de confiance sur l'économie, dossier qui pourrait être décisif le 6 novembre mais qui est passé au second plan ces derniers jours dans la campagne avec le développement de controverses sur le financement de la protection sociale --née du choix de M. Ryan-- et la question de l'avortement.

Ainsi, sur la question de savoir qui a "de bonnes idées pour améliorer l'économie", 44% répondent M. Romney et 38% M. Obama.

tq/mdm

PLUS:afp