NOUVELLES

USA: la chute du nombre de circoncisions va entraîner un surcoût des soins (étude)

21/08/2012 11:33 EDT | Actualisé 21/10/2012 05:12 EDT

La chute sur plus de trente ans du nombre des circoncisions aux Etats-Unis, une opération quasiment de routine autrefois, pourrait coûter des milliards de dollars en frais de santé supplémentaires, affirme une étude publiée cette semaine.

Selon cette étude de l'université Johns Hopkins, dans le Maryland (est), chaque circoncision non effectuée va provoquer un coût supplémentaire de 313 dollars par personne en frais de soins pour traiter les cancers ou autres infections, surtout sexuellement transmissibles, qu'un homme non circoncis est plus susceptible de contracter.

Aux Etats-Unis, le nombre des circoncisions a considérablement chuté en un quart de siècle. Dans les années 1970 et 1980, 79% des garçons étaient circoncis aux Etats-Unis, où l'opération était un acte de routine sans motivation religieuse particulière. Ce chiffre est tombé à moins de 55% en 2010, ce qui pourrait entraîner un surcoût en soins allant jusqu'à deux milliards de dollars.

Si l'opération n'était plus effectuée que sur un homme sur dix - le taux européen moyen - le surcoût serait même de 4,4 milliards de dollars, estime l'étude publiée en ligne dans les Archives de médecine pédiatrique (Archives of Pediatric Medicine).

La circoncision consiste en l'ablation du prépuce sur le sexe du petit garçon, opération pratiquée souvent dans le monde pour des raisons religieuses.

ff/lor

PLUS:afp