NOUVELLES

URGENT ¥ La présidence sud-africaine demande à Lonmin de suspendre son ultimatum

21/08/2012 01:51 EDT | Actualisé 20/10/2012 05:12 EDT

La présidence sud-africaine a demandé à l'opérateur de la mine de Marikana, où 34 grèvistes ont été tués par la police la semaine dernière, de suspendre son ultimatum fixé à mardi pour la reprise du travail.

La direction de la mine de platine située dans le nord de l'Afrique du Sud a donné jusqu'à mardi 07H00 (05H00 GMT) aux quelque 3.000 mineurs en grève sauvage pour retourner à leur poste. Ils sont menacés de licenciement s'ils refusent.

sk-gs/jcm/jlb

PLUS:afp