NOUVELLES

Un Brésilien élabore des oeuvres d'art avec de la fumée de marijuana

21/08/2012 06:03 EDT | Actualisé 21/10/2012 05:12 EDT

RIO DE JANEIRO - Un peintre brésilien élabore des toiles avec... de la fumée de marijuana.

Dans son studio de Rio de Janeiro, Fernando de la Rocque tire une bouffée de marijuana, puis la recrache sur une feuille blanche à travers un pochoir. Après plusieurs expirations, une image apparaît: une version ocre de l'«Extase de Sainte-Thérèse», du sculpteur italien Giovanni Lorenzo.

La consommation de marijuana est illégale au Brésil, mais certains portraits de Fernando de la Roque se vendent 2500 $ US.

Son travail est exposé depuis la semaine dernière dans une galerie alternative du quartier d'Ipanema, à Rio.

L'artiste de 32 ans dit avoir mis au point cette technique en 2009. Il lui faut une semaine pour réaliser une «impression», en couchant environ cinq joints par jour sur papier.

PLUS:pc