NOUVELLES

Syrie: les combats sur le front d'Alep

21/08/2012 09:42 EDT | Actualisé 21/10/2012 05:12 EDT

Principaux événements depuis le début, le 20 juillet, de la bataille pour le contrôle d'Alep (nord), deuxième ville et capitale économique du pays, où l'armée a repris jeudi aux rebelles les quartiers chrétiens du centre historique.

--JUILLET 2012--

- 20: Violents combats entre armée et rebelles dans plusieurs quartiers d'Alep, les premiers du genre dans cette ville depuis le début de la révolte contre le régime en mars 2011 (Observatoire syrien des droits de l'Homme, OSDH).

L'ouverture de ce nouveau front intervient alors que l'armée a lancé une contre-offensive pour reprendre le contrôle de la capitale Damas, à l'issue de plusieurs jours de combats contre les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL).

- 23: Un responsable rebelle affirme que les insurgés ont "libéré" plusieurs quartiers, notamment Salaheddine (sud-ouest), bastion de l'ASL, formée de déserteurs et de civils armés. Le 25, le correspondant d'un journal syrien affirme qu'une "dizaine de quartiers périphériques" sont aux mains des insurgés.

- 28: L'armée lance l'assaut sur Alep, bombardée et mitraillée par des hélicoptères. Le 29, les rebelles affirment avoir repoussé des assauts contre leurs positions.

- 30: L'ASL prend un important poste de contrôle à Anadane, près d'Alep, ce qui lui permet de relier cette ville à la frontière turque.

--AOUT--

- 4: Selon un responsable de la sécurité, au moins 20.000 militaires ont été déployés sur le front d'Alep, où les rebelles comptent entre 6.000 et 8.000 hommes (journal proche du pouvoir). Le 5, une source de sécurité affirme que l'armée est prête pour la bataille "décisive" qui risque de durer.

- 8: Appuyées par des chars et des véhicules blindés, les troupes lancent une offensive terrestre d'envergure et pénètrent dans Salaheddine. Le 9, les rebelles annoncent s'en être retirés en raison de bombardements particulièrement violents des forces gouvernementales.

- 15: Raid aérien (plus de 40 morts) sur Azaz, ville rebelle près d'Alep, à la frontière turque. Bombardements terrestres et aériens sur le quartier Ouwayja (nord-est d'Alep).

- 18: Des hélicoptères de l'armée larguent des tracts appelant les rebelles à se rendre et les civils à ne pas leur fournir d'aide. Ils reviennent deux heures plus tard pour ouvrir le feu sur plusieurs quartiers.

- 20: Les rebelles affrontent l'armée près du tribunal militaire et du siège du parti Baas au pouvoir, au coeur de la ville. Une journaliste japonaise tuée dans un quartier de l'est d'Alep.

- 21: Les rebelles disent contrôler près des deux tiers d'Alep, citant plus d'une trentaine de quartiers, dont Saïf al-Dawla (sud-ouest), Hanano et Sakhour (est). Salaheddine (ouest) est contrôlé à 50% par les insurgés, selon eux. "Ceci est totalement faux", affirme une source des services de sécurité.

- 22: L'aviation bombarde le quartier de Cheikh Saïd (sud) et tire des obus sur d'autres quartiers tenus par les insurgés, notamment Chaar, Sakhour et Hanano (est), selon l'OSDH.

- 23: L'armée reprend les quartiers chrétiens du centre-ville après deux jours de violents combats. Les insurgés qui s'étaient emparés d'une partie des quartiers chrétiens, sont chassés de Telal, Jdeidé et Sleimaniyé, dans le vieux centre touristique.

Les quartiers de Sakhour, Tariq Al-Bab, Boustane al-Kasr et Chaar sont pilonnés à l'artillerie lourde (militants). Combats notamment à Salaheddine, principal bastion rebelle (OSDH).

acm-kd/feb

PLUS:afp