NOUVELLES

Syrie: l'armée reprend le contrôle d'une banlieue de Damas, au moins 23 morts

21/08/2012 05:52 EDT | Actualisé 21/10/2012 05:12 EDT

BEYROUTH - Après plusieurs jours de violents combats, les forces syriennes sont entrées mardi à Moadamiyeh, dans la banlieue de Damas, faisant au moins 23 morts dans les rangs de l'insurrection, selon les Comités locaux de coordination.

Les troupes syriennes, entrées à l'aube en différents endroits de la ville, ont fouillé les résidences à la recherche d'insurgés. D'après un homme se présentant comme un porte-parole des rebelles sur place, identifié par son seul prénom d'Ahmed, trois hommes ont été exécutés par les forces syriennes. Ces informations n'ont pas pu être confirmées de source indépendante.

La ville de Moadamiyeh, contrôlée par les rebelles, était assiégée depuis plus de deux semaines. Sa reprise par les forces gouvernementales fait suite à plusieurs jours de combats violents et de bombardements.

Dans le nord de la Syrie, l'aviation syrienne a bombardé plusieurs localités et villages au nord d'Alep mardi, tuant deux civils et faisant plusieurs blessés, selon un militant de l'opposition sur le terrain, Abou al-Hassan.

Des avions militaires ont également largué deux bombes sur la localité de Marea, à une trentaine de kilomètres au nord d'Alep, a ajouté le militant, interrogé par téléphone par Skype.

Des vidéos amateur mises en ligne montrent un épais nuage de fumée s'élever de Marea, un cratère dans une rue et deux maisons effondrées, avec des rescapés fouillant les décombres à la recherche de survivants. Dans une deuxième vidéo, on voit plusieurs personnes blessées grièvement, dont un jeune enfant.

Le conflit syrien déborde sur le Liban voisin, où des affrontements entre partisans et opposants du président syrien Bachar el-Assad ont fait deux morts et 45 blessés lundi soir à Tripoli, dans le nord du pays. Selon des responsables des services de sécurité libanais, les combats se sont poursuivis mardi.

PLUS:pc