NOUVELLES

Netanyahu veut le soutien d'un rabbin influent pour attaquer l'Iran (médias)

21/08/2012 02:14 EDT | Actualisé 20/10/2012 05:12 EDT

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a dépêché un proche collaborateur auprès du rabbin Ovadia Yossef, le chef spirituel du parti ultra-orthodoxe Shass, afin d'obtenir son soutien à une attaque contre l'Iran, rapportent mardi des médias israéliens.

Yaakov Amidror, directeur du Conseil national de sécurité, s'est rendu vendredi au domicile du rabbin Yossef à Jérusalem pour lui parler du dossier iranien, ont précisé les médias.

Interrogé par l'AFP, un haut responsable israélien, qui a requis l'anonymat, a confirmé la visite, mais préciser la teneur des discussions.

Jusqu'à présent, le rabbin a ordonné aux ministres du Shass de s'opposer catégoriquement à une éventuelle attaque israélienne contre les installations nucléaires iraniennes sans une coordination préalable avec les Etats-Unis.

Selon les commentateurs, M. Netanyahu et son ministre de la Défense, Ehud Barak ne disposent pas d'une majorité au sein du gouvernement et du cabinet de sécurité pour déclencher une offensive contre l'Iran, d'où l'importance de la position du Shass.

Selon la radio de l'armée, le rabbin Yossef se montre depuis la visite de M. Amidror moins "déterminé" dans son opposition à une attaque israélienne.

La radio cite ainsi des extraits d'un commentaire religieux datant de samedi soir et dans lequel le rabbin Yossef a assimilé les dirigeants iraniens à Amman, un ennemi perse d'Israël à l'époque biblique.

"Nous sommes tous en danger. Nous n'avons personne sur qui compter à l'exception de notre Père qui est au paradis", a affirmé le rabbin, cité par les médias.

jlr/fc

PLUS:afp