NOUVELLES

Mason Capital revient à la charge dans le dossier des actions de Telus

21/08/2012 02:45 EDT | Actualisé 21/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le fonds spéculatif américain Mason Capital Management affirme que Telus (TSX:T) a jusqu'à jeudi pour faire parvenir un avis de rencontre spéciale à ses actionnaires avec droit de vote, qui sont appelés à approuver une prime minimum acceptable en échange de leur appui à la mise en place d'une seule catégorie d'actions ordinaires.

Le cofondateur de Mason Capital, Michael Martino, a indiqué que si Telus n'envoyait pas d'avis aux actionnaires avant la limite de jeudi, sa compagnie ferait valoir son droit de faire parvenir l'avis elle-même.

Mason Capital, dont le siège se trouve à New York, s'oppose au projet de la firme de télécommunications de Vancouver visant à convertir ses actions sans droit de vote en actions ordinaires.

M. Martino estime que les actionnaires devraient obtenir une compensation en cas de conversion parce que ces actions ont toujours eu une valeur plus élevée.

Mason Capital possède près de 20 pour cent des actions à droit de vote de Telus, mais le fonds a également dévoilé avoir vendu à découvert les actions sans droit de vote de la compagnie. Les vendeurs à découvert réalisent un profit lorsque le cours de l'action chute.

L'action de Telus sans droit de vote (TSX:T) a clôturé mardi en baisse de 77 cents à 63,50 $ à la Bourse de Toronto.

PLUS:pc