NOUVELLES

L'Iran dévoile une version améliorée du missile Fateh-110

21/08/2012 06:56 EDT | Actualisé 21/10/2012 05:12 EDT

TÉHÉRAN, Iran - Le président iranien a dévoilé mardi plusieurs nouvelles armes, dont une version améliorée du missile balistique sol-sol à courte portée Fateh-110, quelques semaines après des tirs d'essai, ont annoncé les médias officiels.

Lors d'une cérémonie, Mahmoud Ahmadinejad a déclaré à des responsables de la défense que l'Iran voulait faire progresser sa technologie de défense «pas dans un contexte agressif, mais en tant que mesure de dissuasion».

«Nous ne le voulons pas pour la conquête, la domination des pays voisins et du monde. Nous ne le voulons pas par méfiance», a-t-il assuré.

Téhéran considère les États-Unis et Israël comme des adversaires potentiels. Ces pays n'ont pas exclu de mener une frappe militaire contre le programme nucléaire iranien, accusant le régime islamique de vouloir se doter clandestinement de l'arme nucléaire, malgré ses dénégations.

L'agence de presse officielle IRNA a affirmé mardi que la nouvelle version du Fateh-110 était dotée d'une capacité de lancement plus rapide, d'une durée de vie plus longue et pouvait être utilisé par mauvais temps. Le missile Fateh-110 est entré en service en Iran il y a environ dix ans.

L'Iran a annoncé plus tôt ce mois-ci avoir procédé avec succès à des tirs d'essais du missile, ajoutant que le Fateh-110 possédait une précision renforcée pour frapper des cibles terrestres et navales dans un rayon de 300 kilomètres.

L'Iran souhaite depuis 1992 atteindre l'autosuffisance militaire. Les dirigeants de l'armée estiment que les futures guerres se dérouleront en mer et dans les airs, ce qui pousse Téhéran à moderniser ses systèmes de défense et sa puissance navale.

L'Iran s'efforce aussi d'améliorer ses missiles, qui peuvent déjà menacer Israël ou des bases américaines au Proche-Orient. En juin, le Pentagone a publié un rapport faisant état de progrès significatifs de la technologie iranienne de missiles, notamment en termes de précision et de capacité de tir.

Le président Ahmadinejad a également présenté mardi un nouveau moteur naval diesel, un mortier, un système de surveillance du renseignement militaire et des véhicules tactiques tout-terrain.

Le ministre de la Défense, le général Ahmad Vahidi, a déclaré que l'Iran commanderait une nouvelle génération d'avions de combat, des missiles, des drones télécommandés et des sous-marins d'ici au Nouvel An perse, en mars 2013.

PLUS:pc