NOUVELLES

Le profit de Best Buy s'effondre de 90 pour cent au deuxième trimestre

21/08/2012 09:37 EDT | Actualisé 21/10/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Le détaillant américain de produits électroniques Best Buy a vu son bénéfice s'effondrer de 90 pour cent au deuxième trimestre, en raison de ventes décevantes et de coûts de restructuration.

Son profit trimestriel s'est chiffré à 12 millions $ US, soit 12 cents US par action, comparativement à 128 millions $ US ou 34 cents US par action l'an dernier.

Ses revenus ont fondu de près de 3 pour cent à 10,55 milliards $ US.

Le détaillant a précisé que ses activités internationales, qui génèrent plus du quart de ses ventes, ont vu leurs revenus fléchir au Canada et en Chine.

Les analystes anticipaient un bénéfice de 31 cents US par action et des revenus de 10,65 milliards $ US.

Les revenus des magasins comparables ont reculé de 3,2 pour cent, notamment en raison de la performance des magasins canadiens et chinois. Le déclin a atteint 1,6 pour cent aux États-Unis et 8,2 pour cent à travers le monde.

Best Buy demeure le plus important détaillant de produits électroniques aux États-Unis. L'entreprise a expliqué qu'une hausse des ventes de tablettes électroniques, de téléphones portables, d'électroménagers et de lecteurs de livres numériques a compensé pour le recul des ventes de consoles de jeu, de produits d'imagerie numérique, de téléviseurs et d'ordinateurs portables.

Best Buy a annoncé, lundi, la nomination du Français Hubert Joly au poste de président et chef de la direction. M. Joly est connu comme un spécialiste du redressement d'entreprises.

PLUS:pc