NOUVELLES

La LNH et l'Association des joueurs entament une phase importante dans les négos

21/08/2012 07:45 EDT | Actualisé 21/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - Alors que la LNH et l'Association des joueurs poursuivent les discussions concernant la nouvelle convention collective, une question subsiste pour les deux parties: Que fait-on maintenant?

Les négociations ont été interrompues la semaine dernière au moment où deux offres compétitives étaient sur la table et qu'aucun terrain d'entente n'était envisagé.

Cette fin de semaine, les deux parties se sont toutefois entendues pour consacrer les journées de mercredi et jeudi à l'aspect économique de la prochaine convention, puisque c'est sur celui-ci qu'il semble y avoir le plus de chemin à faire.

«Nous espérons que les rencontres de cette semaine nous servirons de point de départ en vue des futures discussions sur les problèmes économiques que nous devons résoudre si nous voulons en venir à une entente», a déclaré le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly, dans un courriel, mardi.

Ces rencontres permettront essentiellement de voir jusqu'à quel point chaque partie est prête à bouger sur ses positions.

Même s'il y a un fossé qui les sépare à propos du montant d'argent disponible pour les joueurs, ils se rejoignent tout de même sur quelques points. La décision de l'Association de conserver le plafond salarial est un important pas en avant, tout comme le fait d'accepter moins de 57 pour cent de revenus pour trois ans.

«Nous pensions que c'était un compromis», a expliqué le directeur de l'Association des joueurs, Donald Fehr, la semaine dernière.

Même si Gary Bettman a offert une réponse plutôt froide à la contre-offre de l'Association, il reste qu'il s'agissait d'un pas dans la bonne direction.

Les joueurs sont-ils prêts à faire d'autres concessions? À quel point la ligue est-elle prête à modifier sa proposition initiale basée sur les restrictions de contrat et sur un salaire équivalent à 43 pour cent des revenus?

Les deux parties tentent de conclure une entente alors que la LNH laisse planer la menace d'un autre lock-out lorsque la présente convention viendra à échéance le 15 septembre prochain.

Des discussions sont prévues dans les deux prochaines semaines à New York. Il reste donc beaucoup de temps pour négocier, à condition que les parties commencent à s'entendre sur certains points dans les prochains jours.

PLUS:pc