NOUVELLES

La Fed ne peut pas résoudre tous les problèmes économiques des Etats-Unis (Fed)

21/08/2012 10:51 EDT | Actualisé 21/10/2012 05:12 EDT

La banque centrale américaine (Fed) ne peut pas résoudre à elle seule tous les problèmes économiques des Etats-Unis, a déclaré mardi un de ses dirigeants, Jeffrey Lacker.

"La politique monétaire peut avoir des effets positifs forts sur une économie mais (...) elle n'est pas la panacée", a déclaré M. Lacker lors d'un discours à Atlanta, en Géorgie (sud-est des Etats-Unis), selon le texte de cette allocution transmis à la presse.

M. Lacker estime que la faiblesse de la croissance américaine trois ans après le début de la reprise économique et le niveau élevé du chômage, en particulier de longue durée, peuvent "être mis, au moins en partie, sur le compte de déséquilibres fondamentaux qui n'ont pas encore été corrigés".

A ses yeux, cette situation "pose des défis redoutables aux responsables de la politique monétaire": il voit "un risque que la politique monétaire soit employée de façon trop agressive et inutilement pour résoudre des problèmes économiques qui ne peuvent être résolus que par des réformes budgétaires impliquant des choix difficiles dans l'affectation des ressources publiques".

Président de l'antenne de la Fed de Richmond, en Virginie (est des Etats-Unis), M. Lacker fait ainsi référence à la situation budgétaire du pays, où la dette publique atteint 100% du produit intérieur brut et reste sur une trajectoire d'augmentation étant donné l'incapacité du Congrès à se mettre d'accord sur un plan de retour à des finances publiques viables.

La Fed pratique depuis plus de trois ans et demi une politique ultra-accommodante consistant à maintenir son taux directeur quasi nul et à peser sur les taux à long terme par des opérations d'achat et de vente de titres financiers sur les marchés.

M. Lacker juge depuis plusieurs mois cette politique disproportionnée et craint qu'elle n'entraîne à terme une inflation difficilement contrôlable.

mj/jt/lor

PLUS:afp