NOUVELLES

Deux Casques bleus de la force ONU-UA portés disparus au Darfour

21/08/2012 10:23 EDT | Actualisé 21/10/2012 05:12 EDT

Deux Casques bleus de la mission de maintien de la paix conjointe ONU-Union africaine (Minuad) dans la région soudanaise du Darfour sont portés disparus depuis lundi, a annoncé l'organisation mardi.

Dans un communiqué laconique, la Minuad a affirmé que les "deux Casques bleus ont disparu" après avoir été vus dans la ville de Kebkabiya, à 140 km à l'ouest d'El-Facher, la capitale de l'Etat du Darfour-Nord.

Les deux membres de la Minuad sont de nationalité jordanienne, selon une source de sécurité jordanienne à Amman.

La Minuad et le gouvernement soudanais enquêtent sur cette disparition.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a décidé le 31 juillet de réduire les effectifs de la Minuad, chargée de protéger la population civile et qui comptait quelque 20.000 personnes, en raison de l'amélioration de la sécurité dans cette région de l'ouest du Soudan.

Le banditisme, les violences tribales et les combats entre rebelles et armée soudanaise y restent néanmoins quotidiens, même s'ils sont d'un degré moindre qu'en 2003 et 2004, au moment du soulèvement de groupes non-arabes contre le régime de Khartoum.

Plus de 700 personnes ont déjà été tuées cette année dans des violences entre rebelles et soldats ainsi que dans des troubles tribaux et des incidents criminels, plus qu'au cours de toute l'année 2011, selon la Minuad.

Trente-huit membres de la Minuad ont en outre été tués depuis son déploiement en 2007, selon elle.

Au moins 300.000 personnes ont été tuées et 1,8 million déplacées au Darfour depuis le début en 2003 de la guerre entre rebelles et forces gouvernementales soutenues par des milices locales arabes, selon une estimation de l'ONU. Khartoum évoque de son côté le chiffre de 10.000 morts.

it/tp/sb/de

PLUS:afp