NOUVELLES

Canada: la victime dépecée est une Canadienne d'origine chinoise (police)

21/08/2012 01:11 EDT | Actualisé 21/10/2012 05:12 EDT

Le corps dépecé dont plusieurs parties ont été découvertes dans des rivières près de Toronto a été identifié comme celui d'une Canadienne d'origine chinoise de 41 ans, propriétaire d'un salon de beauté dans la première ville du Canada, a annoncé mardi la police.

Mme Guang Hua Liu, mère célibataire de trois enfants, dont un adulte, a été vue la dernière fois le 10 août dernier, lorsque des amis l'ont déposée devant son salon, dans le quartier de Scarborough, dans l'est de Toronto. Sa disparition a été signalée à la police le lendemain, a indiqué l'inspecteur George Koekkoek lors d'un point de presse.

La police a décidé de traiter son décès comme un homicide, a-t-il ajouté. La police s'était auparavant abstenue d'ouvrir une enquête pour homicide, ne connaissant pas la cause du décès de la victime qui n'a toujours pas été établie.

Le porte-parole a confirmé que tous les membres sectionnés --deux mollets, une cuisse, un bras trouvés dans un ruisseau à Toronto, ainsi qu'un pied, deux mains et une tête découverts auparavant dans la rivière Credit proche de la ville de Mississauga-- appartenaient à Mme Liu.

La police poursuit des recherches pour tenter de trouver les parties du corps manquantes.

L'origine chinoise de la victime a ajouté encore aux similitudes avec l'affaire Magnotta, du nom de l'ex-acteur porno canadien accusé d'avoir sauvagement tué et démembré le jeune étudiant chinois Lin Jun en mai à Montréal.

La police a toutefois précisé qu'il n'y avait aucun lien entre les deux crimes.

Des parties du corps de l'étudiant avaient été envoyées par la poste à Ottawa et à Vancouver, alors que sa tête a été trouvée début juillet dans un parc à Montréal.

via/mdm

PLUS:afp