NOUVELLES

USA :un dirigeant de fonds spéculatif jugé coupable de délit d'initié

20/08/2012 06:50 EDT | Actualisé 20/10/2012 05:12 EDT

Un dirigeant du fonds spéculatif Whitman Capital, Doug Whitman, a été jugé coupable lundi par un tribunal new-yorkais de délits d'initiés liés en partie au scandale autour du fonds Galleon, dont le fondateur Raj Rajaratnam est aujourd'hui sous les verrous.

Doug Whitman, qui était poursuivi pour fraude sur des actions et pour conspiration en vue d'opérer une fraude sur des actions, a été déclaré coupable de tous les chefs d'accusation pour lesquels il était poursuivi, selon un communiqué du procureur fédéral de New York, Preet Bahara.

Il avait notamment effectué en 2006 et 2007 des opérations de Bourse sur les titres du géant de l'internet Google et de la société de vidéo-conférences Polycom, sur la base d'informations confidentielles fournies par Roomy Khan, une adjointe de Raj Rajaratnam.

Il avait aussi utilisé d'autres informations confidentielles, fournies par un consultant indépendant, pour faire des opérations sur le titre du fabricant de processeurs pour téléphones Marvell.

Ces délits d'initiés avaient permis à sa société de faire plus de 900.000 dollars de bénéfices illégaux, selon le communiqué.

M. Whitman connaîtra sa sentence le 20 décembre. Il encourt jusqu'à 50 ans de prison et 10,5 millions de dollars d'amende.

Le fonds Galleon s'est retrouvé l'an dernier au coeur de la plus grosse affaire de délit d'initiés jamais découverte aux Etats-Unis. Son fondateur Raj Rajaratnam, 54 ans, a été condamné le 13 octobre à une peine record de 11 ans de prison.

soe/mdm

PLUS:afp