NOUVELLES

Trois terroristes présumés, dont un responsable d'AQMI, arrêtés en Algérie

20/08/2012 01:02 EDT | Actualisé 20/10/2012 05:12 EDT

ALGER, Algérie - Trois terroristes présumés qualifiés de «dangereux», dont un responsable d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), ont été arrêtés par les forces spéciales de l'armée algérienne près de Berriane, dans la préfecture de Ghardaïa, à 570 kilomètres au sud d'Alger, a rapporté lundi l'agence de presse officielle APS.

L'arrestation a eu lieu le 15 août, précise l'agence.

L'un des hommes arrêtés est Nécib Tayeb, dit Abderrahmane Abou Ishak Essoufi, un proche du chef d'AQMI, Abdelmalek Droukdel. Recherché depuis 1995, Tayeb dirige la «commission juridique» d'AQMI et appartient au «conseil national des notables» du mouvement terroriste, selon APS.

Les trois hommes, qui circulaient à bord d'un véhicule de type 4x4 en direction du Sahel, ont été interpellés lors d'une opération de recherche menée par les forces spéciales de l'armée algérienne, qualifiée de «coup fatal» pour AQMI. Ils étaient en possession de trois pistolets automatiques et d'une documentation qualifiée de «très importante».

PLUS:pc