NOUVELLES

Somalie: Washington ne "tolèrera aucune obstruction" au processus politique

20/08/2012 06:16 EDT | Actualisé 20/10/2012 05:12 EDT

La Maison Blanche a prévenu lundi qu'aucune obstruction au processus politique en Somalie ne serait tolérée, tout en qualifiant l'investiture de députés, plus tôt dans la journée, d'"étape importante" sur la voie de la transition.

"Les Etats-Unis saluent le rassemblement du nouveau parlement fédéral somalien aujourd'hui (lundi)", a déclaré le porte-parole du président des Etats-Unis Barack Obama, Jay Carney.

Alors que 211 députés sur les 275 que comptera à terme la toute nouvelle Chambre somalienne ont été investis lundi à Mogadiscio, les Etats-Unis ont souhaité que les derniers représentants soient désignés "le plus vite possible", et que le Parlement "organise rapidement des élections pour choisir un président de la Chambre et ensuite un président" du pays.

"Aucune tentative d'obstruction à la transition politique ne sera tolérée. Toutes les parties doivent travailler dans la justice et la transparence, et devront rendre des comptes si elles ne le font pas", a encore assuré M. Carney dans un communiqué, tout en promettant le soutien des Etats-Unis afin de "parvenir à un avenir meilleur pour les Somaliens".

L'investiture des députés constitue l'une des dernières étapes d'un processus complexe parrainé par l'ONU et visant à doter la Somalie du réel gouvernement central dont elle est privée depuis plus de 20 ans.

tq/lor

PLUS:afp