Le président américain Barack Obama a jugé lundi "choquantes" les déclarations d'un élu républicain du Missouri, Todd Akin, qui a affirmé qu'une femme tombait rarement enceinte à la suite d'un "véritable viol".

"L'opinion exprimée (par M. Akin) est choquante. Un viol est un viol", a estimé Barack Obama lors d'un point presse à la Maison Blanche.

"L'idée de devoir faire des différences de vocabulaire et qualifier de quel type de viol on parle est inconcevable pour le peuple américain", a-t-il ajouté.

Todd Akin, un élu républicain qui se présente pour être élu au Sénat américain en novembre, a suscité une tempête de critiques aux Etats-Unis, y compris au sein de son propre camp, après avoir suggéré dimanche que lorsqu'une femme est victime d'un "véritable viol" elle tombe rarement enceinte, évoquant des réactions biologiques naturelles de défense.

Le candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney avait jugé auparavant lundi les propos de l'élu "insultants" et "impardonnables", dans une interview au site internet National Review Online.

L'élu a pour sa part regretté ses propos lundi en début d'après-midi, évoquant dans une émission radiophonique une "erreur". "Soyons clairs: un viol (...) est un acte diabolique, commis par de violents prédateurs."

"J'ai utilisé des mots inappropriés. Ce que j'ai dit était mal dit, et c'était faux. Je m'en excuse", a-t-il poursuivi, selon des propos rapportés par CNN sur son site internet.