NOUVELLES

Lonmin: les non-grévistes reprendront le travail sous protection policière

20/08/2012 02:35 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

La direction de la mine de Marikana, en Afrique du Sud, qui a sommé les mineurs grévistes de reprendre le travail lundi matin, a annoncé qu'elle ne demanderait pas aux non grévistes de reprendre leur poste si la police considère qu'ils risquent des représailles.

Sur place, devant la mine et au village des mineurs, la situation était calme lundi matin, quatre jours après que la mort de 34 mineurs dans la répression d'une manifestation pour une augmentation de salaire.

Des journalistes de l'AFP ont pu voir des employés arriver en voiture au portail principal de la mine, où des gardes de sécurité vérifiaient leurs cartes.

Les grévistes, qui avaient annoncé dimanche qu'ils refuseraient de reprendre le travail, n'avaient pas commencé à se rassembler.

"On ne demandera à personne de reprendre le travail si la police considère qu'il y a un danger de représailles" de la part des grévistes, a affirmé Simon Scott, un haut responsable de la société Lonmin qui exploite la mine, cité dans le communiqué de la firme publié dans la nuit de dimanche à lundi.

Jeudi, la police a tiré sur un groupe d'environ 3.000 mineurs de fond en grève, tuant 34 d'entre eux et en blessant 78.

Dans son communiqué, "Lonmin a confirmé avoir demandé à ses 3.000 employés en grève illégale de reprendre le travail lundi 20 août, faute de quoi ils s'exposent à un possible licenciement".

"L'ultimatum ne s'applique qu'aux foreurs et assistants foreurs qui ont lancé une action illégale le 10 août", précise la firme.

Les 25.000 employés et les 10.000 temporaires "qui ne sont pas en grève mais qui n'ont pu travailler à cause de la violence" pourront reprendre le travail sous protection de la police, poursuit la société.

"Nous avons un long chemin à faire pour rétablir la confiance et essayer de retrouver la sérénité après ce qui est arrivé, mais ceux qui nous font confiance et veulent travailler méritent qu'on leur donne cette chance", a ajouté M. Scott.

sk-cpb/jlb

 

PLUS:afp