NOUVELLES

L'élection du nouveau président somalien n'aura pas lieu ce lundi (députés)

20/08/2012 04:57 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

Les députés somaliens, tout juste désignés par une assemblée de chefs coutumiers, se réuniront pour une première session lundi, mais n'éliront pas le président somalien comme prévu, ont annoncé à l'AFP deux parlementaires.

Selon ces parlementaires, plusieurs mesures procédurales restent à remplir avant de pouvoir procéder au scrutin, que la communauté internationale appelait de ses voeux ce lundi, date à laquelle expire le mandat des actuelles et fragiles Institutions fédérales de Transition, mises en place en 2004.

"L'élection présidentielle ne se déroulera pas aujourd'hui", a déclaré lundi à l'AFP Aweys Qarni, l'un des députés nouvellement désignés. "Il faut encore que le comité électoral (de l'Assemblée) soit constitué (...) il y a encore du travail à faire avant l'élection présidentielle", a-t-il ajouté.

La Chambre devrait se réunir lundi, mais elle ne procèdera pas dans l'immédiat au choix du président de l'Assemblée, préalable à l'organisation de l'élection du chef de l'Etat, a affirmé de son côté Abinasir Garale, député du Parlement sortant ayant retrouvé son siège.

"Nous nous préparons pour la première réunion de l'Assemblée aujourd'hui (...) le doyen d'âge devrait présider la session", a-t-il expliqué à l'AFP, "dans les jours qui viennent, la nouvelle Chambre élira son président, puis constituera le comité électoral pour (l'élection) du nouveau président" du pays.

Seul 202 députés, sur les 275 que doit compter à terme la Chambre basse, ont jusqu'ici été désignés et leur nom validé par un comité ad-hoc.

Ce Comité technique de sélection avait publié les noms vendredi, soulignant que ce nombre était suffisant pour atteindre le quorum nécessaire au scrutin présidentiel.

L'élection du nouveau président somalien doit parachever un processus complexe, parrainé par l'ONU et la communauté internationale, destiné à doter la Somalie d'institutions pérennes et de son premier réel gouvernement central depuis plus de 20 ans.

nur-pjm-ayv/aud/jlb

PLUS:afp