NOUVELLES

Le réalisateur Tony Scott se suicide en sautant d'un pont à Los Angeles

20/08/2012 03:52 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

LOS ANGELES, Calif. - LOS ANGELES (Sipa) — Le cinéaste et producteur britannique Tony Scott s'est suicidé dimanche à l'âge de 68 ans en se jetant d'un pont de Los Angeles, en Californie (ouest). Frère cadet du réalisateur Ridley Scott et spécialiste du film d'action, il a notamment mis en scène "Top Gun", "Jours de tonnerre" ou "Le flic de Beverly Hills 2".

Selon les services du Coroner, officier civil chargé d'instruire les causes des décès, l'enquête s'oriente vers un suicide. Des notes à l'attention de ses proches ont été retrouvées, notamment dans sa voiture garée sur le pont suspendu Vincent Thomas, reliant San Pedro au port de Los Angeles. Tony Scott a enjambé la rambarde du pont avant de se jeter de l'édifice, d'une hauteur de 56m.

Plusieurs personnes ont appelé la police après avoir vu quelqu'un sauter à l'eau, vers 12h35 locale (21h35 en France, 19h35 gmt). Des plongeurs de la brigade fluviale de Los Angeles ont retrouvé le corps de Tony Scott quelques heures plus tard et l'ont remis aux services du Coroner. Une autopsie devait être pratiquée lundi.

"Je peux confirmer que Tony Scott est mort", a déclaré le porte-parole du réalisateur, Simon Halls, en invitant la presse à respecter la vie privée de la famille. Tony Scott était marié et père de deux enfants.

Originaire de Grande-Bretagne où il est né en 1944, Tony Scott vivait à Beverly Hills, célèbre quartier de Los Angeles. Premier des frères Scott à rencontrer le succès au box-office avec "Top Gun" (1986), Tony Scott possèdait un style bien distinct de son frère aîné Ridley, salué pour des films comme "Gladiator", "Blade Runner", ou "Alien". Mais les deux frères ont toujours travaillé ensemble, créant une société de production.

Spécialiste du film d'action efficace et nerveux, Tony Scott était parfois décrié par la critique -mais pas par le box-office- pour un style jugé trop proche du clip, au montage serré. Dans la "vraie" vie, Tony Scott était tout aussi amateur de sensations fortes, grimpeur confirmé, amateur de courses de moto et de voitures. Ce fut d'ailleurs le sujet d'un des ses films, "Jours de tonnerre" (1990) où il retrouve Tom Cruise après le succès quatre ans plus tôt de "Top Gun", ode à l'aviation de chasse.

Tony Scott a notamment réalisé "Le flic de Beverly Hills" (1987), "Revenge" (1990), "True Romance" (1993), "The Fan" (1996), et plus récemment "L'attaque du métro 123" (2009) avec Denzel Washington, qu'il met de nouveau en scène dans "Unstoppable" (2010), histoire d'un train fou rempli de produits toxiques, son dernier film.

"Il n'y aura plus de films de Tony Scott. Jour tragique", a commenté sur Twitter le réalisateur américain Ron Howard.

ll/AP-dn9830

PLUS:pc