NOUVELLES

L'Augusta National admet ses premières femmes membres en 80 ans d'histoire

20/08/2012 01:13 EDT | Actualisé 20/10/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Pour la première fois en 80 ans d'histoire, l'Augusta National a admis des femmes au sein de ses membres.

Le club de golf qui accueille le Tournoi des Maîtres à chaque année a finalement invité l'ancienne secrétaire d'État américaine Condoleezza Rice ainsi que l'investisseuse de la Caroline du Sud Darla Moore à devenir les premières femmes à recevoir le veston vert lorsqu'il ouvrira ses portes pour une nouvelle saison en octobre, après avoir essuyé de nombreuses critiques au cours des dernières anées en raison de sa tradition de n'admettre que des hommes.

Les deux femmes ont accepté.

Ce geste devrait clore un débat qui s'est intensifié en 2002 lorsque Martha Burk, alors no 1 du National Council of Women's Organizations, avait fait campagne pour que le club mette fin à l'exclusion des femmes. Chef de la direction du Augusta National à l'époque, Hootie Johnson avait refusé de plier, même si ça signifiait que le Tournoi des Maîtres allait perdre ses commanditaires de télévision pendant deux ans, alors qu'il avait dit que le club allait peut-être un jour voir une femme porter le veston vert, «mais pas à la pointe d'une baïonnette».

Billy Payne, qui a succédé à Johnson en 2006 après que ce dernier eut pris sa retraite, a mentionné que la délibération entourant l'admission de nouveaux membres était mûrement réfléchie et confidentielle, et que Rice et Moore n'avaient pas été traitées différemment des autres nouveaux membres.

«Ces femmes accomplies partagent notre passion pour le golf et sont toutes les deux bien connues et respectées par nos membres, a indiqué Payne dans un communiqué. Nous serons très fiers de présenter Condoleezza et Darla dans leurs vestons verts lorsque le club ouvrira ses portes à l'automne. Il s'agit d'une étape importante et positive dans l'histoire de notre club.»

Une personne au fait du fonctionnement du club a dit que Rice et Moore avaient d'abord été considérées pour devenir membres il y a cinq ans, donc un an après que Payne eut pris les rênes du Augusta National.

Moore et Johnson sont des amis proches, eux qui sont tous deux originaires de la Caroline du Sud et qui ont travaillé dans le domaine banquaire, et la personne a ajouté que Payne et Johnson s'étaient entendus sur le moment où ils allaient admettre une femme au sein de leurs membres. Toujours selon cette personne, qui a demandé de demeurer sous le couvert de l'anonymat puisque le club ne parle généralement pas ouvertement de la question des nouveaux membres, c'était important pour Payne de respecter le processus d'adhésion du club.

L'Augusta National, qui a ouvert ses portes en décembre 1932 et qui ne comptait pas de membre de race noire avant 1990, comprendrait environ 300 membres en tout. Et alors que le club n'avait admis aucune femme jusqu'à aujourd'hui, elles ont tout de même le droit de jouer sur le terrain à titre d'invitées.

La controverse des femmes membres a cependant toujours été présente, et elle a refait surface cette année après que Virginia Rometty eut été nommée à la tête de la direction d'IBM, un des principaux partenaires corporatifs du Tournoi des Maîtres depuis longtemps. Les quatre derniers chefs de la direction de l'entreprise disposaient de cartes de membres en raison d'une entente conclue avec le club, et l'arrivée de Rometty avait entraîné des spéculations concernant la possibilité que l'Augusta National brise une de ses traditions de n'admettre que des hommes.

PLUS:pc