NOUVELLES

La Nouvelle-Écosse annonce 124,5 millions $ pour relancer l'usine NewPage

20/08/2012 03:04 EDT | Actualisé 20/10/2012 05:12 EDT

HALIFAX - Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a annoncé lundi un financement de 124,5 millions $ pour aider au redémarrage, cet automne, de l'usine de pâtes et papier NewPage Port Hawkesbury.

Le premier ministre Darrell Dexter s'est dit convaincu que le nouveau propriétaire de l'usine, Pacific West Commercial, saura la relancer. Il a rappelé que l'usine compte sur la machinerie la plus moderne d'Amérique du Nord, ce qui devrait lui permettre de devenir un leader mondial dans le secteur du papier satiné.

En vertu de cette entente, le gouvernement néo-écossais offre à Pacific West une aide financière constituée de 66,5 millions $ en prêts, dont 26,5 millions $ pourraient être effacés si l'entreprise de Vancouver atteint certains objectifs.

Le gouvernement a aussi accepté d'acheter environ 20 840 hectares de forêts du propriétaire actuel en difficultés, pour 20 millions $, une somme qui sera versée aux créanciers de NewPage Port Hawkesbury.

Il remettra également à Pacific West un montant annuel de 3,8 millions $ pendant dix ans en appui à la gestion de la forêt et à l'exploitation renouvelable.

M. Dexter a fait son annonce quelques minutes seulement après que la régie des services publics (Utility and Review Board) de la Nouvelle-Écosse ait accepté la demande de tarifs électriques préférentiels présentée par Pacific West. Cette décision doit toutefois encore être entérinée par l'Agence du revenu du Canada.

Pacific West Commercial a indiqué que cette entente est essentielle à ses efforts de relance de l'usine, qu'elle compte acheter pour 33 millions $.

L'usine, ouverte en 1962, a fermé ses portes en septembre dernier, mettant au chômage quelque 600 employés et touchant 400 autres sous-traitants.

PLUS:pc