NOUVELLES

Irak: les violences ont fait 409 morts au cours du ramadan (AFP)

20/08/2012 04:02 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

Les violences en Irak ont fait au moins 409 morts et 975 blessés au cours du mois de jeûne musulman du ramadan, selon un décompte effectué par l'AFP sur la base de sources sécuritaires et médicales.

L'Irak a connu deux journées particulièrement sanglantes qui sont venues émailler ce mois sacré, au cours duquel les musulmans sont tenus de s'abstenir de boire, manger, fumer ou d'avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil.

Le 23 juillet, 113 personnes ont péri et 259 autres ont été blessées lors d'une série d'attaques qui ont touché tout le pays. Et le 16 août, une nouvelle vague d'attaque a fait 82 morts et 270 blessés.

En Irak, le ramadan a débuté le 21 juillet et s'est terminé samedi pour les sunnites et certains chiites, et dimanche pour le reste du pays.

"Les terroristes sont plus enclins à mener (des attentats-suicide) pendant le ramadan car c'est une période de l'année pendant laquelle le martyr et le sacrifice ont une résonance particulière", explique John Drake, spécialiste de la sécurité au sein du groupe AKE.

Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak, souvent sur fond de fortes tensions confessionnelles.

wd-gde/fc

PLUS:afp